• Niveau d'étude visé

    BAC +5

  • Diplôme

    Master (LMD)

  • Domaine(s) d'étude

    Hydraulique, Mécanique des fluides

  • Accessible en

    Formation continue, Formation initiale, VAE, Formation en alternance

  • Établissements

    Mentions co-accréditées, Université Toulouse III - Paul Sabatier

Présentation

La mention de master Mécanique propose une formation scientifique pluridisciplinaire dans les domaines de la mécanique des fluides et des solides, de l’énergétique et des transferts thermiques, en couvrant un large éventail de domaines d’application tels que l’aéronautique, l'espace, les transports terrestres et maritimes, les procédés pour l’industrie et l’environnement, le secteur de l'énergie ainsi que l'ingénierie de la santé.

Les deux années de master permettent aux étudiants d’acquérir les compétences opérationnelles, scientifiques et techniques dans les domaines de la mécanique et de l’énergétique en maîtrisant à la fois les connaissances fondamentales (théories et concepts) du domaine et les méthodes (démarche et outils) à mettre en œuvre pour la résolution de problématiques issues de l’industrie ou de la recherche académique.

Les parcours MSME et DET sont communs avec la mention de master Energétique, Thermique.

Savoir faire et compétences

Compétences transversales

  • Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes 
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif 
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation 
  • Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation 
  • Evaluer et s’autoévaluer dans une démarche qualité 
  • S’adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux 
  • Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans 
  • Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et en anglais, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes 
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

Programme

Sélectionnez un programme

MASTER DYNAMIQUE DES FLUIDES, ENERGETIQUE ET TRANSFERTS (MECANIQUE)

Ce Master a pour objectif de former des Ingénieurs études, Ingénieurs de recherche et développement, Ingénieurs chargés d'affaires, Ingénieurs chef de projet mécanique et énergétique et des Conseillers en maîtrise de l'énergie et développement durable.

La mention de ce Master comprend 3 parcours. La description ci-dessous correspond au parcours Dynamique des fluides, Energétique et Transferts (DET).

Au cours de son cursus l'étudiant a acquis les connaissances suivantes :

- Développement de modèles et réalisation de calculs de tout ou partie de systèmes mécaniques et énergétiques en bureau d'études, service R&D en entreprise, laboratoire public ou privé.
- Conseil scientifique et technique sur les moyens, les méthodes et les techniques de valorisation et de mise en oeuvre de résultats d'études ou de recherche en mécanique et énergétique.
- Réalisation d'études de mécanique des tissus ou du corps humain en travail collaboratif pluridisciplinaire avec des cliniciens ou des spécialistes en sciences du vivant (biologistes, biochimistes, etc.).
- Veille scientifique et technique en mécanique et énergétique dans les domaines de l'aéronautique, l'espace, les transports, l'environnement, la santé, l'énergie
- Dans les domaines de l'aéronautique, l'espace, les transports, l'environnement, la santé, l'énergie et le bâtiment, supervision et coordination d'un projet, d'une équipe

Ainsi que les compétences ou capacités attestées :

- Mettre en place les méthodes analytiques ou numériques de modélisation et de dimensionnement de tout ou partie de systèmes mécaniques et énergétiques, en mobilisant des connaissances théoriques approfondies dans les domaines de la mécanique (fluides, solides) et l'énergétique (thermodynamique, transferts thermiques) touchant aux domaines d'application tels que l'aéronautique, l'espace, les transports, l'environnement, la santé, l'énergie.
- Mener l'analyse critique des hypothèses d'un modèle de tout ou partie de systèmes mécaniques et énergétiques, pour en utiliser ou en développer un nouveau.
- Modéliser et simuler des systèmes fluides, solides, ou thermiques en utilisant les outils de calcul scientifique et les logiciels de simulations adaptés (dont Matlab, Fluent, Ansys, Nastran, Comsol).
- Mener l'analyse critique des résultats de la modélisation, de la simulation ou de la mesure.
- Sélectionner, tester et développer le cas échéant les techniques de métrologie adaptées au projet.
- Conduire un projet de modélisation et de calculs de mécanique des tissus ou du corps humain en interaction pluridisciplinaire avec des cliniciens ou des spécialistes en sciences du vivant (biologistes, biochimistes, etc.).

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d'une demande ou d'une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes.
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d'équipe, mise en oeuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif.
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.
- Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l'état de la recherche et l'évolution de la règlementation.
- Evaluer et s'autoévaluer dans une démarche qualité.
- S'adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux.
- Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans.
- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes.
- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l'information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

Voir la page complète de ce parcours

Master parcours Physique et mécanique du vivant (PMV)

Le parcours Physique et Mécanique pour le Vivant (PMV) de la mention Mécanique est composé d'une première année (M1) avec 80% des enseignements en commun avec les parcours MSME (Modélisation et Simulation en Mécanique et Energétique) et Dynamique des fluides, Énergétique et Transferts (DET), et 20% d'enseignements spécifiques.
La seconde année (M2) propose une spécialisation vers la biomécanique et la biophysique commune avec le parcours Physique et Mécanique pour le Vivant (PMV) de la mention Physique Fondamentale et Applications .

Le parcours PMV permet d'acquérir une culture scientifique interdisciplinaire pour l'étude et la modélisation de la matière vivante et de son mouvement, compétences recherchées aussi bien dans le monde académique que dans les industries de bio-nano-technologies (7 pôles de compétitivité Biotech-Santé en France, dont Cancer-Bio-Santé de l'Oncopole toulousain).

Les deux années de master permettent aux étudiants d'acquérir les compétences opérationnelles, scientifiques et techniques dans les domaines de la mécanique et de la physique en maîtrisant à la fois les connaissances fondamentales du domaine (théories et concepts) et les méthodes (démarches et outils) à mettre en œuvre pour la résolution de problématiques appliquées au vivant.

Les diplômés ont accès à des postes d'ingénieur ou de cadre dans l'industrie, en bureau d'études ou en recherche et développement (R&D), ou poursuivent leur projet professionnel dans le cadre d'une thèse de doctorat avec en perspective les métiers de la recherche, dans un cadre académique (chercheur, enseignant-chercheur) ou industriel (ingénieur-chercheur, ingénieur R&D).

Voir la page complète de ce parcours

Master parcours Modélisation et simulation en mécanique et énergétique (MSME)

  • Le parcours Modélisation et Simulation en Mécanique et Énergétique (MSME) du département de Mécanique a pour vocation de former des cadres dans l'industrie avec des connaissances et des compétences reconnues dans les domaines de la mécanique, de l'énergétique et plus généralement de la modélisation physique et de la simulation numérique. La formation est à la fois scientifique, appliquée et pluridisciplinaire et couvre un large éventail d'applications potentielles, dans les domaines du transport, de l'énergie, de l'environnement, du génie (habitat, des procédés, civil), et dans la santé (biomécanique).
  • La première année M1 MSME est intégrée dans le M1 Mécanique et Energétique qui est commun à la totalité du parcours Dynamique des fluides, Energétique et Transferts (DET), à une partie des parcours Physique pour le Vivant (PMV) et Fluides pour les Energies Durables (Flowered).
  • Un objectif majeur de ce parcours est l'acquisition de connaissances approfondies et de compétences opérationnelles, scientifiques et techniques en modélisation et simulation dans les domaines de la mécanique et de l'énergétique. Pour cela les enseignements visent à apporter la maîtrise à la fois des connaissances fondamentales du domaine (théories et concepts) et de la mise en oeuvre des méthodes (démarche et outils) pour la résolution de problématiques issues de l'industrie ou de la recherche académique.
  • Des parties de la formation dites transverses permettent l'insertion professionnelle, la compréhension du milieu professionnel, le développement des capacités de communications (écrites et orales, en anglais) et les bases de la gestion de projet.
  • Le M2 est plus axé sur l'acquisition de compétences et d'un savoir-faire en privilégiant l'apprentissage par TPs et par projets numériques pour résoudre différents types de modélisation.
  • Les diplômés ont accès à des postes d'ingénieur ou de cadre dans l'industrie, en bureau d'études ou en recherche et développement (R&D), ou poursuivent leur projet professionnel dans le cadre d'une thèse de doctorat avec en perspective les métiers de la recherche, dans un cadre académique (chercheur, enseignant-chercheur) ou industriel (ingénieur-chercheur, ingénieur R&D). Parfois une formation complémentaire en gestion de projet ou management est suivie après le M2 pour compléter le projet professionnel.
  • La seconde année est ouverte à l'apprentissage.
  • La réussite du M2 demande de la motivation, de l'organisation et une capacité à apprendre en autonomie.

Voir la page complète de ce parcours

Master parcours Dynamique des fluides, énergétique et transferts (DET)

Le parcours Dynamique des Fluides, Energétique et Transferts (DET) du Département de Mécanique a pour finalité de former des cadres disposant de savoirs et de compétences avancées en ingénierie ouverts sur l'innovation, la recherche et le développement dans les domaines de la mécanique des fluides et de l'énergétique.

Dans ce contexte, le parcours DET offre une formation scientifique pluridisciplinaire dans les domaines de la mécanique des fluides et des structures, de l'énergétique et des transferts thermiques, en couvrant un large éventail de domaines d'applications, depuis l'aéronautique, l'espace et les transports jusqu'à l'environnement, la santé, le bâtiment et le secteur de l'énergie.

Le parcours DET est l'un des 3 parcours de la mention Mécanique. La première année est commune avec le parcours MSME (Modélisation et Simulation en Mécanique et Energétique). La seconde année accueille des élèves ingénieurs en double diplômation issues de l'INPT, de l'INSA et de l'IMT MInes Albi dans le cadre de la co-accreéditation par ces établissements des mentions Mécanique et Energie. Ces étudiants suivent une partie des cours dispensés en Master 2.

Le parcours DET existe aussi dans la mention Energie. Le Master 1 est différent de celui de la mention Mécanique mais le M2 est identique (les étudiants sont mélangés).

Les deux années de master permettent aux étudiants d'acquérir des compétences opérationnelles, scientifiques et techniques dans les domaines de la mécanique et de l'énergétique en maîtrisant à la fois les connaissances fondamentales du domaine (théories et concepts) et les méthodes (démarches et outils) à mettre en œuvre pour la résolution de problématiques issues de l'industrie ou de la recherche académique. La formation intègre aussi des compétences dites transverses facilitant l'insertion professionnelle, la compréhension du milieu de l'entreprise les développement de capacités de communications écrite ou orales en francais et en anglais ainsi ques des notions de gestion de projet.

Les diplômés ont accès à des postes d'ingénieur et de cadre dans l'industrie, en bureau d'études ou en recherche et développement (R&D). Ils peuvent aussi poursuivre leur projet professionnel dans le cadre d'une thèse de doctorat avec en perspective les métiers de la recherche, dans un cadre académique (chercheur, enseignant-chercheur) ou industriel (ingénieur-chercheur, ingénieur R&D).

Site de la formation

Voir la page complète de ce parcours

Contact(s)