• Niveau d'étude visé

    BAC +3

  • Diplôme

    Licence (LMD)

  • Accessible en

    Formation continue, Formation initiale, VAE

  • Établissements

    Université Toulouse III - Paul Sabatier

Présentation

La licence mention Physique a pour objectif d’apporter aux étudiants des connaissances et compétences en physique fondamentale et en physique appliquée, complétées par des enseignements de mathématiques, de chimie et d’informatique. En deuxième et troisième année, des orientations vers la physique fondamentale (technologie quantique par exemple), les sciences de l’univers (astrophysique) et de l’environnement (physique de l’atmosphère et énergies renouvelables) sont proposées.

L’objectif est de former des étudiants vers la poursuite d’études en master ou doctorat ou pour une insertion professionnelle immédiate.

Savoir faire et compétences

Compétences transversales

  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe
  • Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation
  • Développer une argumentation avec esprit critique
  • Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française
  • Comprendre au moins une langue étrangère et s’exprimer aisément à l’oral et à l’écrit dans cette langue

Programme

Sélectionnez un programme

Licence Physique Parcours PHYSIQUE, CHIMIE, ASTROPHYSIQUE, MÉTÉOROLOGIE ET ÉNERGIE

Cette licence assure, durant les 3 années, une formation de physique fondamentale complétée par des enseignements solides de mathématiques, chimie et informatique. En deuxième et troisième années, des ouvertures vers les sciences de l'univers (astrophysique) et de l'environnement (physique de l'atmosphère et énergies renouvelables) sont au programme, notamment des cours magistrux, des travaux dirigés, des travaux pratiques et des
stages (1.5 mois en L3).

Lieux des enseignements

Les cours magistraux et les travaux dirigés: Tarbes. Nuits d'observations organisées au Pic du Midi de Bigorre. Travaux pratiques de physique de l'atmosphère: Centre de Recherches Atmosphèriques.

Certifications complémentaires

Non

Voir la page complète de ce parcours

Licence Physique Parcours PHYSIQUE

La Licence de physique (L3P) est une formation généraliste préparant à une poursuite d'études en Master et Doctorat. Les parcours privilégiés sont ceux des Masters de physique et d'astrophysique. Elle prépare aussi aux formations débouchant sur l'enseignement (agrégation). Les enseignements dispensés permettent également de postuler à certains masters des mentions SOAC, mécanique ou EEA (radiophysique, génie médical).

Après deux années post-baccalauréat, la L3P propose des enseignements diversifiés constituant un solide socle de prérequis adaptés pour les masters mentionnés ci-dessus. Le contenu de la formation couvre la physique moderne classique et quantique, du point de vue théorique et expérimental. Un accent est mis sur les outils numériques (TD sur ordinateur et projet) et l'instrumentation (acquisition et traitement de donénes, interfaçage et pilotage de dispositifs expérimentaux).


La licence de physique est labellisée Cursus Master en Ingénierie (CMI). Le CMI propose une nouvelle voie vers le métier d'ingénieur (voir la rubrique "Labels" ci-dessous).

La L3P est accessible en formation initiale ainsi qu'en formation continue.

Voir la page complète de ce parcours

Licence Physique Parcours PHYSIQUE INSTRUMENTATION ET ÉNERGIE

La Licence 3 Physique, Instrumentation et Energie (L3 PIE) prépare à une poursuite d'études dans les Masters d'ingénierie IDIM (Ingénierie du Diagnostic, de l'Instrumentation et de la Mesure http://www.idim-ups.fr/) et PENTE (Physique de l'Energie et de la Transition Energétique http://www.pente-ups.fr/). Les enseignements dispensés permettent également une poursuite d'étude dans les domaines du Génie Biomédicale et du Génie de l'Habitat.

A partir d'une formation post-bac d'au moins 2 années (IUT Mesure Physique ou GEII, Licence de Physique, Licence EEA, Licence de Sciences Appliquées, Prépa Concours), la L3 PIE propose des enseignements diversifiés et transversaux qui constituent un socle de prérequis adaptés pour les cursus adossés de Master d'ingénierie. Le contenu de la formation couvre la Physique (acoustique et vibration, matériaux, énergétique et thermique, mécanique des fluides, optique, électromagnétisme), l'Instrumentation et l'Electronique, les Mathématiques et l'Informatique pour l'ingénieur, la Connaissance de l'Entreprise et l'Anglais.
La L3 PIE est accessible en formation initiale ainsi qu'en formation continue par les voies de la VAP et de la VAE.

Enfin, la licence L3 PIE est labellisée Cursus Master en Ingénierie (CMI). Le CMI propose une nouvelle voie vers le métier d'ingénieur (voir la rubrique "Labels" ci-dessous).

Lieux des enseignements

Site géographique.

Certifications complémentaires

C2i-MI (Certificat Informatique et Internet – Métiers de l'Ingénieur) pour le CMI.

Voir la page complète de ce parcours

Licence Physique Parcours SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

La licence Sciences Physiques et Chimiques est une formation bi-disciplinaire qui permet de former des étudiants à l'interface de la physique et de chimie et voulant poursuivre en Master. Elle est généraliste et ne permet pas une professionnalisation.
La spécialisation se fait progressivement, avec un tronc commun en L1 (licence première année) premier semestre (S1), puis une spécialisation physique chimie en second semestre (S2). En L2 (licence deuxième année), 2 semestres de type physique-chimie sont à choisir. Le premier semestre (S3) de la seconde année est commun avec la licence de chimie et la licence de physique, ce n'est qu'au second semestre (S4) qu'on entre dans le parcours spécifique de la licence de sciences physiques et chimiques (Noté L2 Physique-Chimie). En L3 (troisième année), les enseignements sont équilibrés en volume horaire entre la physique et la chimie.
La licence comporte environ 1800 heures, réparties en 600 heures par année. Elle s'appuie pleinement sur l'aspect experimental avec de nombreux travaux pratiques. A chaque semestre, elle comprend des unités d'enseignement théoriques et des unités de travaux pratiques.
Il est possible d'intégrer la formation au niveau L3, notamment pour les étudiants provenant d'IUT ou de CPGE. Néanmoins, les étudiants provenant d'IUT doivent aussi considérer une intégration en L2 physique-chimie en cas de lacunes trop importantes. Cette voie d'intégration est aussi conseillée aux étudiants provenant de BTS car l'experience montrent qu'ils reussissent très bien s'ils intègrent plutôt le L2 Physique-Chimie que le L3 directement.
Le programme est construit de façon à éviter les redondances sur tout le parcours de licence et avec une progression dans l'acquisition du savoir. Il est donc important pour les étudiants provenant d'autres cursus de travailler à partir des syllabus des premiéres années pour éviter les lacunes.
Les compétences développées sont nombreuses, en particulier, l'acquisition d'une démarche scientifique et d'un esprit critique s'appuyant sur un socle bi-disciplinaire de connaissances.
Cette formation est une voie de choix en vue de la préparation aux concours de l'enseignement (CAPES de
Sciences Physiques, CAPLP2 Maths Sciences) à l'ESPE. Elle peut aussi conduire à la préparation de l'agrégation de Sciences Physiques (option Physique ou option Chimie) mais nécessite de poursuivre en Master de Physique ou de Chimie au sein de notre université.
Elle ouvre aussi la possibilité d'une formation par la recherche aux travers des Masters 1ere année M1 du domaine Sciences, Technologie, Sante : Astrophysique et Techniques spatiales ; Matériaux ; Atmosphère, Océan, Continent (AOC) ou Procédés Physico-Chimiques.
Les connaissances et savoir-faires acquis sont aussi un atout pour intégrer sur dossier les écoles d'ingénieurs tout comme d'autres Master en France ou à l'étranger.

Lieux des enseignements

Il est possible occasionnellement d'avoir un TP hors site dans le cadre des partenariats de l'université

Voir la page complète de ce parcours

Licence Physique Parcours SPÉCIAL PHYSIQUE

Les parcours spéciaux des mentions de Licence Chimie, Mathématiques et Physique sont des parcours à exigence renforcée ; ils s'adressent à des étudiants motivés par la recherche qui visent d'emblée, à la sortie du lycée, un cursus long, Master ou Doctorat. L'étudiant bénéficie d'une formation qui le place au cœur des centres de recherche de l'Université Paul Sabatier. Outre l'acquisition de très solides savoirs disciplinaires, la formation a pour objectif de développer l'autonomie et la curiosité des étudiants par l'acquisition de compétences transversales et professionnalisées. Cette formation permet de les préparer au mieux à une poursuite d'étude en Master (BAC+5) et Doctorat (BAC+8).

Les 3 parcours (maths, physique, chimie) s'articulent autour d'un tronc commun en première année de Licence, qui permet aux étudiants de bénéficier d'enseignement approfondi et multidisciplinaire (Mathématiques, Physique, Chimie, Informatique). Puis, les étudiants se spécialisent progressivement jusqu'à la troisième année où le parcours spécial Physique est dissocié des deux autres. L'enseignement « disciplinaire » est condensé sur les cinq premiers semestres de la licence, le dernier semestre étant un semestre de professionnalisation avec un long stage d'initiation à la recherche, dans un laboratoire à Toulouse ou à l'étranger (Angleterre, Allemagne, Italie, Pays scandinaves, USA, Canada, Australie, Amérique Latine, ..).

Pour profiter au mieux de la proximité entre étudiants et enseignants-chercheurs que propose l'Université, l'accent est mis sur la formation « par la recherche », au travers de projets tuteurés proposés tout au long de la licence et du stage. L'objectif est double : d'une part de faire découvrir aux étudiants le métier du chercheur de façon concrète, et d'autre part de mettre l'étudiant dans une situation « professionnelle » où il devra interagir au delà du cercle étudiant classique. La formation pratique à la recherche permet d'accompagner l'étudiant dans son projet tourné vers les métiers de la recherche, tant sur le plan disciplinaire que celui du développement de ses compétences.

La réussite de l'étudiant dans ces parcours nécessite un investissement personnel conséquent, mais elle peut s'appuyer sur un dialogue facilité avec l'équipe pédagogique. Les passerelles entrantes et sortantes entre le parcours classique de la licence et les parcours spéciaux peuvent exister au fil des semestres.
Les parcours spéciaux des mentions de Licence Chimie, Mathématiques et Physique sont des parcours à exigence renforcée ; ils s'adressent à des étudiants motivés par la recherche qui visent d'emblée, à la sortie du lycée, un cursus long, Master ou Doctorat. Les 3 parcours (maths, physique, chimie) s'articulent autour d'un tronc commun en première année de Licence, puis ils se spécialisent jusqu'à la troisième année où le parcours spécial Physique est clairement dissocié des deux autres.
L'étudiant bénéficie d'une formation qui le place au cœur des centres de recherche de l'Université Paul Sabatier. Outre l'acquisition de très solides savoirs disciplinaires, la formation a pour objectif de développer l'autonomie et la curiosité des étudiants par l'acquisition de compétences transversales et professionnalisées. Cette formation permet de les préparer au mieux à une poursuite d'étude en Master (BAC+5) et Doctorat (BAC+8).
Les étudiants de ces parcours suivent un enseignement approfondi et multidisciplinaire (Mathématiques, Physique, Chimie, Informatique) condensés sur les cinq premiers semestres de la licence, puis bénéficient d'un dernier semestre de professionnalisation avec un long stage d'initiation à la recherche, dans un laboratoire à Toulouse ou à l'étranger.
Pour profiter au mieux de la proximité entre étudiants et enseignants-chercheurs que propose l'Université, l'accent est mis sur la formation « par la recherche », au travers de projets tuteurés proposés tout au long de la licence et du stage. L'objectif est double : d'une part de faire découvrir aux étudiants le travail du chercheur de façon concrète, et d'autre part de mettre l'étudiant dans une situation « professionnelle » où il devra interagir au delà du cercle étudiant classique.
La réussite de l'étudiant dans ces parcours nécessite un investissement personnel conséquent, mais elle peut s'appuyer sur un dialogue facilité avec l'équipe pédagogique. Les passerelles entrantes et sortantes entre le parcours classique de la licence et les parcours spéciaux peuvent exister au fil des semestres.

Pour plus d'informations, consulter le site web des parcours spéciaux de l'UPS : www.univ-tlse3.fr/parcours-speciaux et plus du L3 parcours spécial Physique : http///ups-fsi-l3parcours-spe.eklablog.com

Lieux des enseignements

Les cours ont lieu sur le campus de l'Université, le stage du deuxième semestre peut se faire dans un laboratoire à l'étranger (Europe, USA, Australie,..)

Voir la page complète de ce parcours

Contact(s)