• Niveau d'étude visé

    BAC +5

  • Diplôme

    Master (LMD)

  • Domaine(s) d'étude

    Chimie, Environnement, Hygiène - Sécurité - Défense, Santé publique, Sciences et industries agroalimentaires

  • Accessible en

    Formation continue, Formation initiale, VAE, Formation en alternance

  • Établissements

    Mentions co-accréditées, Université Toulouse III - Paul Sabatier

Présentation

La formation offerte par le master chimie propose trois grandes orientations :

  • Chimie analytique,
  • Conception, synthèse, organisation et mise en œuvre de molécules ou architectures moléculaires des fins applicatives,
  • Chimie théorique, qui sont plus ou moins approfondies selon le parcours choisi par l’étudiant.

L’objectif principal est de former des cadres supérieurs autonomes, occupant des postes à responsabilité. La formation permet aussi de préparer le concours de l’agrégation de physique chimie, option chimie.

Spécificités de chaque parcours :

  • Chimie santé : Les diplômés s’insèrent dans les domaines à l’interface Chimie-Biologie-Santé. Autres métiers accessibles au parcours : Ingénieur formulation, Assistant de recherche clinique.
  • Chimie verte : Les diplômés de ce parcours ont vocation à apporter leurs compétences aux entreprises souhaitant concevoir et développer des produits dans un contexte de développement durable. Autres métiers accessibles au parcours : Cadre-ingénieur dans des bureaux d'études ou sociétés de conseils, Ecoconcepteur, Responsable produit.
  • Chimie analytique et instrumentation : Les diplômés s’insèrent dans le domaine du développement analytique dans divers secteurs d’activités (Santé, Agro-alimentaire, Environnement etc). Autres métiers spécifiques au parcours : Responsable de plateforme technique, Ingénieur des ventes ou d’application dans le domaine de l’instrumentation.
  • Chimie théorique: Ce parcours offre une double compétence informatique/chimie théorique. Les diplômés s’insèrent dans le domaine de la modélisation et la simulation. Autres métiers accessibles aux diplômés de ce parcours : Analyste programmeur, Développeur logiciel.
  • Préparation à l’agrégation de Physique Chimie, option Chimie : Enseignant en collège, lycée, classes préparatoires aux grandes écoles, premier cycle universitaire.

Savoir-faire et compétences

Compétences transversales

  • Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation
  • Evaluer et s’autoévaluer dans une démarche qualité
  • S’adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux
  • Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans,
  • Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

Programme

Sélectionnez un programme

Master parcours Green chemistry (CV)

En réponse à une demande croissante et légitime de la société pour un devenir plus durable, l'industrie chimique est dans un processus de changement profond. Aussi, doit-elle se tourner vers une chimie plus propre, plus sûre et respectueuse de l'environnement. De nombreux secteurs d'activités et de nombreux métiers sont impactés par le développement de la chimie verte. Le master "Chimie Verte" met l'accent sur les nouvelles compétences nécessaires à acquérir pour innover en faveur d'une chimie durable en vue d'intégrer des postes à responsabilités dans le milieu académique ou bien dans des équipes R&D de grands groupes industriels ou de PME. Les secteurs d'activité visés principalement en chimie fine sont l'industrie pharmaceutique, l'agroalimentaire, l'environnement, les cosmétiques, la parachimie.

L'offre de formation proposée a pour objectif de fournir les outils essentiels pour développer des procédés propres et sûrs, respectueux de l'environnement et d'innover en faveur d'une chimie durable, en particulier dans les domaines que sont les milieux alternatifs, la catalyse, les procédés respectueux de l'environnement, la dégradation de polluants, la conception de polymères et matériaux biodégradables, les méthodes alternatives chimiques pour l'énergie, les méthodes de valorisation chimique de la biomasse. Les aspects règlementation, législation, toxicité, écotoxicité, analyse de cycles de vie, conduite de projets sont également abordés.

La formation en M1 est dispensée en français et celle en M2, entièrement en anglais.

link to english version: https://departementchimie.univ-tlse3.fr/

Voir la page complète de ce parcours

Master parcours Chimie computationnelle : théories, modélisation et applications (CCTMA)

La chimie théorique et la modélisation moléculaire jouent un rôle de plus en plus important en chimie, biochimie, physique et en sciences des matériaux. Cette discipline de la chimie fournit outils conceptuels, modèles qualitatifs et données quantitatives qui permet aux chimistes théoriciens de contribuer au développement de systèmes moléculaires innovants et sur-mesure.

Le but du parcours "Chimie Computationnelle : Théories, Modélisation et Applications" est de donner aux étudiants une formation rigoureuse en chimie théorique et computationnelle en vue d'intégrer le monde académique ou bien les équipes de R&D de grands groupes industriels. Elle offre une double compétence informatique/chimie théorique au travers de l'apprentissage d'un langage de programmation et d'outils d'algèbre formelle.

C'est principalement en M1 qu'est donnée une grande place à la partie numérique et informatique. En fonction de la nature du sujet de stage de M2, les compétences acquises en informatique et programmation peuvent être réinvesties au second semestre du M2. Ce parcours propose un enseignement des méthodes de base de la chimie théorique avec une ouverture sur plusieurs thématiques notamment au travers de la mutualisation dans le cadre du Réseau Français de Chimie Théorique (RFCT) avec des intervenants des différents centres universitaires du Pôle Sud-Ouest (Montpellier, Pau et Toulouse).

Enfin, ce parcours de master est labellisé Cursus Master en Ingénierie (CMI). Le CMI propose une nouvelle voie vers le métier d'ingénieur (voir rubrique Description label plus loin).

Ce parcours du Master "Chimie" est une formation du Département de Chimie de la Faculté des Sciences et Ingénierie: https://departementchimie.univ-tlse3.fr/

Voir la page complète de ce parcours

Master parcours Chimie santé (CS)

Ce master s'adresse aux étudiants qui souhaitent entreprendre une carrière professionnelle à l'interface chimie-biologie/santé. Cette formation pluridisciplinaire généraliste s'appuie sur la spécificité des laboratoires de recherche académiques toulousains et des entreprises de biotechnologies et de santé de la région Occitanie.
A la fin de son cursus, le jeune diplômé sera capable de dialoguer avec des professionnels de différentes spécialités, de comprendre leur problématique afin de proposer des réponses chimiques appropriées.
Durant les deux années de master, les étudiants développeront leurs compétences en chimie de synthèse. De plus, ils se familiariseront avec les enjeux de la chimie pour le vivant au travers d'unités d'enseignement spécifique.
En master 1, cela concernera la chimie bioorganique, la compréhension des interactions molécules/vivant à l'aide de la modélisation, la distribution d'une substance active dans le corps humain, l'origine et l'identification des molécules bioactives. Un stage en laboratoire de 8 semaines minimum leur permettra une première mise en pratique.
En master 2, les étudiants poursuivront leurs apprentissages à l'interface en abordant la toxicologie, la biologie structurale, la formulation/vectorisation de principe actif et la chimie pour l'imagerie. Au cours de projets tutorés, les étudiants développeront leurs compétences en veille bibliographique, rédaction de rapports et communication orale.
Un stage de 6 mois en milieu académique ou industriel concrétisera cet apport théorique et permettra à ceux qui le souhaitent une poursuite d'études en doctorat ou une insertion professionnelle directe. Les étudiants sont encouragés à trouver leur stage par eux-mêmes et à partir à l'étranger.
Une unité d'enseignement commune à l'ensemble des parcours du Master Chimie permettra à chacun de développer les outils nécessaires à une insertion professionnelle réussie.
L'anglais scientifique sera également enseigné dans le cadre d'une unité d'enseignement commune à tous les parcours.
Enfin, ce parcours de master est labellisé Cursus Master en Ingénierie (CMI).

Voir la page complète de ce parcours

Master parcours Theoretical chemistry and computational modeling (TCCM)

Le M1 TCCM, parcours du Master de Chimie, est 100% mutualisé avec le parcours M1 CCTMA. Il présente un tronc commun à tous les étudiants de chimie et des enseignements spécifiques qui founissent non seulement les bases de la chimie théorique mais encore des ouvertures vers quelques applications.
Certains cours sont dispensés à distance par les universités de Pau et Montpellier que les étudiants doivent suivre ensemble et pour lesquels ils bénéficient d'heures tutorat assuré localement par des enseignants du l'UT3.

Le M2 TCCM (qui ne partage aucun enseignement avec le M2 CCTMA) est 100% commun aux 9 universités du consortium TCCM. Il permet d'approfondir les connaissances nécessaires à un chercheur en chimie théorique mais permet aussi l'ouverture vers des domaines d'application spécifiques qui sont détaillés dans le syllabus.
Les étudiants doivent valider 30 ECTS pendant un même semestre en Espagne, Italie, Belgique ou Pays-Bas. Par le choix pertinent des modules optionnels, les étudiants ont l'opportunité de valider ces crédit lors de leur premier semestre et sont alors libres d'effectuer leur stage dans n'importe quel pays du monde (nous disposons d'une cinquantaine de sites de recherche associés qui peuvent accueillir nos étudiants). Sinon, le stage doit s'effectuer dans une des universités du consortium en dehors de la France: Madrid, Valencia, Barcelona, Perugia, Trieste, Leuven ou Groningen.

Voir la page complète de ce parcours

Master parcours International chimie aux surfaces et interfaces (ICSI)

Le parcours international de Chimie aux Surfaces et aux Interfaces (iCSI) s'inscrit dans le cadre d'une bi-diplomation avec l'université de Montréal (Canada). Les étudiants engagés dans le master iCSI effectueront la première année à Toulouse (UT3 site de Rangueil) et la seconde à Montréal.
L'objectif du parcours est de former des étudiants à la chimie des surfaces et des interfaces en leur donnant de solides bases théoriques et expérimentales. Pour cela, ce parcours mise sur de longues périodes de stages aussi bien en Master 1 qu'en Master 2.
Concernant la bi-diplomation avec l'université de Montréal, il s'agit d'un parcours franco-québécois dont l'objectif est de venir renforcer des collaborations déjà existante entre des chercheurs des établissements français (Université Toulouse III Paul Sabatier) et québécois (Université de Montréal), en adossant un volet enseignement aux activités de recherche.
A terme, l'ouverture de ce parcours devrait permettre de :
renforcer la visibilité et l'attractivité de nos formations dans un contexte national et international.
élargir le marché de l'emploi à l'étranger pour les étudiants UT3 bi-diplômés.
renforcer les projets de recherche existants et en faire émerger de nouveaux entre laboratoires français et canadiens impliqués dans le parcours.
obtenir un couplage entre recherche et formation, au niveau international.

A noter que le parcours est en cours de création et devrait ouvrir à la rentrée 2022. Des informations supplémentaires seront disponibles sur le site web du master .

Voir la page complète de ce parcours

Master parcours Chimie analytique et instrumentation (CAI)

L'objectif principal du parcours est de former des chimistes analystes ayant une excellente maîtrise des diverses techniques intervenant dans le domaine de l'analyse et de l'instrumentation, afin de leur permettre d'occuper des postes à responsabilités dans des secteurs d'activité comme ceux de l'industrie pharmaceutique, l'agroalimentaire, l'environnement, les cosmétiques, la parachimie et l'instrumentation ou encore en milieu académique.
La spécialisation commence dès le Master 1 qui met l'accent sur l'ensemble des méthodes expérimentales d'analyse mises en œuvre pour déterminer la composition chimique d'échantillons de matière.
L'enseignement dispensé porte sur deux axes complémentaires qui permettent à l'étudiant d'appréhender la chimie analytique dans son ensemble :

  • les méthodes de préparation de l'échantillon, d'acquisition et d'exploitation des résultats.
  • les techniques courantes permettant de réaliser l'analyse chimique ainsi que leur développement.

En Master 2, la spécialisation est renforcée, en particulier par :

  • Des enseignements diversifiés permettant d'avoir une bonne connaissance théorique de l'ensemble des méthodes d'analyses et de caractérisations.
  • Une autonomie renforcée de l'étudiant par la présentation de recherches bibliographiques et la mise en œuvre d'un projet expérimental.

La formation est finalisée par un stage de fin d'étude de 6 mois en milieu industriel ou académique. Il constitue un tremplin à l'insertion professionnelle directe ou, pour ceux qui le souhaitent, à une poursuite en doctorat.
Enfin, ce parcours de master est labellisé Cursus Master en Ingénierie (CMI). Le CMI propose une nouvelle voie vers le métier d'ingénieur (voir rubrique Description label plus loin).
Plus d'information sur le Site web du Master 2 CAI

Voir la page complète de ce parcours

Contact(s)