• Niveau d'étude visé

    BAC +5

  • Diplôme

    Master (LMD)

  • Domaine(s) d'étude

    Biosciences végétales, Microbiologie, Biologie et Environnement

  • Accessible en

    Formation continue, Formation initiale, VAE

  • Établissements

    Université Toulouse III - Paul Sabatier, INP - ENSAT

Présentation

Les productions végétales de demain doivent répondre à des défis multiples : nourrir une population mondiale en accroissement constant, s'adapter aux modifications climatiques, et assurer une meilleure préservation de l’environnement avec notamment des demandes sociétales de réduction d’intrants chimiques.

L’objectif principal est de regrouper au sein d’une même mention les différentes matières associées à l’analyse des plantes et de leur habitat. dans une approche pluridisciplinaire.

Elle doit permettre aux étudiants de ce cursus d’être à même de comprendre et d’analyser les différents niveaux d’organisation de la plante, allant du gène à son écosystème, en interaction avec son environnement, qu’il soit biotique, abiotique ou modifié par l’homme.

Savoir faire et compétences

Compétences transversales

  • Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes

  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

  • Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la réglementation

  • Evaluer et s’autoévaluer dans une démarche qualité

  • S’adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux

  • Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans

  • Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes

  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

Programme

Sélectionnez un programme

Master Biologie végétale Parcours ADAPTATIONS, DÉVELOPPEMENT, AMÉLIORATION DES PLANTES, EN ASSOCIATION AVEC DES MICROORGANISMES

Les productions végétales de demain doivent répondre à des défis multiples : nourrir une population mondiale en accroissement constant, s'adapter aux modifications climatiques , assurer une meilleure préservation de l'environnement avec notamment des demandes sociétales de réduction d'intrants chimiques . Pour répondre à ces défis, La gestion des agro-écosystèmes par l'Homme doit conduire à une optimisation des productions et répondre à des critères respectueux de l' environnement , dans le cadre d'une agriculture durable . C'est pour participer à la mise en place de solutions répondant à ces impératifs, qu'a été créée la mention “ Biologie Végétale" (BV) .
Cette mention s'insère dans l'offre de formation du Département Pédagogique "Biologie & Géosciences" de la Faculté des Sciences et d'Ingénierie de l'UPS.
Le master de Biologie Végétale comprend deux parcours (M1 +M2), appelés Adaptation, Développement et Amélioration des plantes en présence de Microorganismes (ADAM) et Ecologie Végétale et Environnement (EVE), Le premier concerne les concepts et applications modernes développés dans les domaines des sciences et biotechnologies végétales . Le second parcours est plus centré sur les sciences et la préservation de l'environnement .
Sur le plan pédagogique, l'objectif principal est de regrouper au sein d'une même mention les différentes matières associées à l'analyse des plantes et de leur habitat . Ainsi, une approche pluridisciplinaire intégrant la biologie, la physiologie, la microbiologie, les biotechnologies et l'écologie végétales doit permettre aux étudiants de ce cursus d'être à même de comprendre et d'analyser les différents niveaux d'organisation de la plante, allant du gène à son écosystème, en interaction avec son environnement , qu'il soit biotique, abiotique ou modifié par l'homme.
L'intégration des concepts et des différentes techniques et technologies associées à la connaissance, l'analyse, l'amélioration et la protection des plantes et de leurs écosystèmes permettra aux diplômés de la mention BV d'être à même de prendre en charge et de traiter les sujets associés aux problématiques décrites dans le 1er paragraphe, que ce soit dans les domaines publics ou privés.
Plus de détails sont disponibles sur le site : http://sciences-vegetales.univ-tlse3.fr

Lieux des enseignements

Les enseignements du M1 se font sur le campus de l'UPS . Les enseignements de M2 ont lieu essentiellement dans les salles UPS du Pôle de Biotechnologies Végétales (campus INRA d'Auzeville) ou à l' ENSAT

Voir la page complète de ce parcours

Master Biologie végétale Parcours ÉCOLOGIE VÉGÉTALE ET ENVIRONNEMENT

Ojectifs & organisation
Le parcours "Ecologie végétale et environnement" (EVE) répond à une demande sociétale, en termes de connaissances et de maîtrise du fonctionnement des systèmes terrestres, en soulignant notamment l'importance des plantes, ainsi que les impacts des activités de l'Homme sur les (agro-éco)systèmes étudiés.
L'accent est mis sur la gestion et les solutions apportées aux problèmes environnementaux (contamination des écosystèmes, fragmentation des habitats, invasions bioloogiques...) mais également aux apports biotechnologiques et écologiques des stratégies actuelles qui visent à optimiser les productions végétales tout en réduisant les intrants chimiques (biocontrôle, sélection assistée par marqueurs...)
A l'issue de cette formation, les étudiants auront la capacité conceptuelle et technique leur permettant d'analyser des problèmes écologiques associés aux modifications anthropiques, et de proposer des solutions scientifiques tout en étant capables de communiquer sur ces questions avec les représentants du monde socio-économique.
Le parcours EVE est composé d'une proportion importante d'enseignements mutualisés entre la mention Biodiversité, Ecologie & Evolution (BEE) de l'UPS et le parcours Adaptation Développement & Amélioration des plantes en présence de microorganismes, mais également de module original (par exemple sur la conservation des semences) permettant ainsi une approche pluridisciplinaire unique alliant les sciences du végétal, la microbiologie, l'écologie et les sciences de l'environnement.
La deuxième année est également le fruit d'un partenariat entre l'UPS et l'INP-ENSAT, et une partie des enseignements est mutualisée avec les formations d'ingénieurs de l'ENSAT. Dans la logique des parcours "indifférenciés" voulus par le Ministère, cette formation permet donc aussi bien une sortie d'études et une insertion professionnelle au terme du M2, qu'une poursuite en thèse en recherche fondamentale ou appliquée dans le domaine de l'écologie et des sciences de l'environnement.

Contenu de la formation

Le parcours EVE s'articule autour de 4 semestres de 30 ECTS. Les deux premiers semestres apportent les connaissances fondamentales en sciences végétales et en écologie . Le troisième semestre permet une spécialisation au travers de l'acquisition d'outils pour l'ingénieur et le chercheur en sciences de l'environnement (12 ECTS), d'un projet tutoré réalisé en entreprise ou en laboratoire (6 ECTS), d'une UE au choix portant sur la santé des plantes ou leur amélioration génétique (6 ECTS) et de deux UE thématiques au choix de l'étudiant, en fonction de son projet professionnel (12 ECTS). Le quatrième semestre est essentiellement constitué d'un stage long (5 à 6 mois) réalisé dans un laboratoire de recherche ou en milieu professionnel.

Plus de détails sont disponibles sur le site : http://sciences-vegetales.univ-tlse3.fr

Lieux des enseignements

Les enseignements de M1 se déroulent à l'UPS, ceux de M2 à l'INP-ENSAT et dans les salles UPS du Pôle de Biotechnologies Végétales (campus INRA d'Auzeville).

Voir la page complète de ce parcours

MASTER ADAPTATIONS, DEVELOPPEMENT , AMELIORATION DES PLANTES, EN ASSOCIATION AVEC DES MICROORGANISMES

Voir la page complète de ce parcours

Contact(s)