Sciences Humaines et Sociales

DU Psychocriminologie : de la clinique à l'interdisciplinarité

  • Niveau d'étude visé

    BAC +2

  • Diplôme

    Diplôme université générique

  • Domaine(s) d'étude

    Psychologie

  • Accessible en

    Formation continue, Formation initiale

  • Établissements

    Université Toulouse - Jean Jaurès

Présentation

Objectifs

Cette formation se veut au plus près des préoccupations cliniques et sociales actuelles des acteurs de terrains et s’adresse à des professionnels uniquement. Elle se donne donc pour ambition :

  • d’apporter aux participants une connaissance actualisée et transversale des problématiques de violences notamment criminelles à partir des différents apports de la criminologie, de la psychocriminologie clinique et d’autres disciplines des sciences criminelles (sociologie, psychologie sociale, psychologie judiciaire, droit, victimologie, médecine légale, psychiatrie, police technique et scientifique, sciences pénitentiaires…) ;
  • de permettre aux participants de développer des compétences visant à mieux appréhender les dynamiques violentes/criminelles selon la triple référence : sociale, psychologique et psychique.


Plus précisément, pour les stagiaires professionnels cette formation vise à :

  • comprendre les principaux apports de la criminologie, de la psychocriminologie et d’autres disciplines des sciences criminelles (victimologie, psychologie judiciaire, médecine légale, psychiatrie, police technique et scientifique, sciences pénitentiaires…), dans l’analyse des situations violentes/criminelles ;
  • utiliser une approche/lecture psychocriminologique originale et opératoire rendant compte d’une part de la complexité des dynamiques violentes/criminelles et d’autre part de la singularité des trajectoires de vie des auteurs et/ou des victimes ;
  • transférer ces connaissances dans des applications concrètes (champs/domaines d’intervention, démarches ou méthodes d’investigation, d’évaluation et/ou de prise en charge) ;
  • optimiser la compréhension et l’accompagnement des situations de violences qu’elles soient criminelles ou non, tant du point de vue des auteurs que des victimes ;
  • adapter ces connaissances aux spécificités des contextes professionnels ;
  • éprouver l’efficience du travail interdisciplinaire ;
  • repérer les biais dans les méthodes d’entretien, de témoignage (enfants, adultes) et y remédier ;
  • créer/adapter des dispositifs d’accompagnement pour un public et un contexte spécifiques ;



Admission

Conditions d'admission

La sélection se fait sur dossier.
Pour les candidats non-titulaires d’un Bac + 2, l’expérience professionnelle et la motivation pour les approches psychocriminologiques et pluridisciplinaires sont prises en compte.

Programme

La formation se compose de quatre modules complémentaires suivant une progression d’apprentissage.
Les modules 1, 2 et 3 abordent les connaissances générales et les principaux apports théoriques/conceptuels de la criminologie et de la psychocriminologie ainsi que l’étude des problématiques psychocriminologiques.
Le module 4 est quant à lui consacré aux différentes applications (champs/domaines d’intervention ; démarches et méthodes d’investigation/d’évaluation/prise en charge) de la criminologie/psychocriminologique et d’autres disciplines des sciences criminelles (victimologie, psychologie judiciaire, médecine légale, psychiatrie, police technique et scientifique, sciences pénitentiaires…).

UE 101 : Introduction à la criminologie

  • Criminologie ou la science de la délinquance
  • Les grands paradigmes de la criminologie
  • Les grandes théories criminologiques
  • Les objets scientifiques de la criminologie
  • Le statut de la criminologie


UE 102 : De la criminologie à la psychocriminologie clinique

  • Pour introduire la psychocriminologie clinique
  • Les objets scientifiques de la psychocriminologie clinique
  • Clinique de l’agir violent/criminel
  • De l’agir violent à la clinique de l’acte
  • Agressologie et victimologie : le trauma comme point de jonction ?


UE103 : Clinique psychocriminologique de l’agir et des dynamiques violentes/criminelles

  • Clinique des auteurs d’agir violent/criminel
  • Clinique de l’agir violent/criminel au regard du contexte infractionnel
  • Problématiques contemporaines


UE 204 : Mise en pratique des savoirs et des savoir-faire de la psychocriminologie et des sciences criminelles : Principales contributions dans le champ psycho-socio-judiciaire

  • Analyse de la scène de crime et méthode d’identification des auteurs d’un crime/délit et de ses circonstances
  • Étude du témoignage et des comportements des acteurs judiciaires
  • Du questionnement policier à l'instruction judiciaire
  • Les enjeux de la négociation policière de crise
  • Pratique de l’expertise judiciaire : expertises du témoignage, psychiatrique et psychologique
  • Accueil et prise en charge des victimes et des auteurs de violence
  • Prise en charge et accompagnement pénitentiaire (milieux ouvert et fermé)

Et après...

Insertion professionnelle

Ce DU est une réponse concrète aux besoins de formation continue des professionnels confrontés à la nécessité de renouveler leurs connaissances et d’ajuster leurs pratiques face aux violences contemporaines. Cette formation permet aux stagiaires d’obtenir un niveau d’expertise qu’aucune autre formation initiale et continue n’offre actuellement.
Les contenus ici proposés, s’appuient sur les demandes (voir courriers de soutiens en fichiers joints) des institutions et des praticiens dont l’ambition est d’améliorer l’efficience de leurs pratiques professionnelles en termes de compréhension, d’analyse d’évaluation, de prévention, d’accompagnement et de prise en charge. À savoir :

  • l’administration pénitentiaire : UHSA, Surveillants, CPIP, Psychologues, Binômes de soutiens ;
  • la protection Judiciaire de la Jeunesse : éducateurs, psychologues ;
  • la gendarmerie ; la police ; l’armée ;
  • les travailleurs sociaux en prévention spécialisés, des associations d’aides aux victimes ;
  • les professionnels de santé : SMPR, UCSA, médecins, infirmiers, psychologues ;
  • personnels de l’éducation nationale ;
  • les magistrats, les avocats ;
  • enseignants-chercheurs ; chercheurs.


De la même manière, ce DU est une réponse aux demandes de spécialisation des professionnels dont les formations restent généralistes mais pour lesquels le contexte et/ou le public nécessite une connaissance et des méthodes spécifiques en psychocriminologie clinique et en sciences forensiques.