• Diplôme

    Diplôme université générique

  • Domaine(s) d'étude

    Maieutique, Médecine, Métiers de la rééducation, Métiers du soin, Odontologie, Pharmacie

  • Accessible en

    Formation initiale

  • Établissements

    Université Toulouse III - Paul Sabatier

Présentation

Les augmentations parallèles et inéluctables de l’espérance de vie et de l’incidence des cancers impliquent la nécessité de développer une politique de soins spécialisés pour les patients âgés atteints de cancer. En effet, près d’un tiers des cancers surviennent actuellement chez des personnes de plus de 75 ans, et cette proportion devrait atteindre 50% à l’horizon 2050. Actuellement il existe un retard de prise en charge du cancer chez les personnes âgées qui bénéficient de moins d’explorations et de traitements « allégés », avec pour conséquence un diagnostic réalisé à un stade plus tardif et un moins bon pronostic.
Par ailleurs, les personnes âgées consultent généralement plus tardivement et les formes cliniques sont souvent trompeuses. Lorsque le cancer est diagnostiqué, la prise en charge thérapeutique des personnes âgées n’est pas optimale, les patients âgés étant trop souvent exclus du champ d’investigation de la recherche clinique.
Les bénéfices d’une prise en charge et d’un suivi gériatrique spécialisés ont pourtant été clairement établis dans plusieurs études randomisées. L’âge chronologique n’est plus un critère suffisant de définition du sujet âgé. Le vieillissement est un processus hautement individuel et la population des sujets âgés est en réalité très hétérogène.
Le vieillissement est ainsi associé à une diminution des réserves fonctionnelles, à une diminution progressive et individuelle des capacités d’adaptation au stress. Le but de l’évaluation gériatrique multidimensionnelle en oncologie est ainsi d’évaluer les ressources physiques et psychiques du patient afin d’estimer au mieux le rapport bénéfice/risque des traitements utilisés en oncologie.
Par ailleurs, cette évaluation va guider l’intervention gérontologique (nutritionnelle, fonctionnelle) avec la mise en place d’un plan personnalisé de soins permettant une meilleure tolérance des traitements et le maintien de la qualité de vie.
L’Institut National du Cancer (INCa) a ainsi soutenu le déploiement national d’Unités de Coordination en Oncogériatrie (UCOG) afin d’améliorer de la prise en charge des patients âgés atteints de cancer (mesure 23.4 du plan cancer) et d’optimiser la collaboration entre oncologues et gériatres.
L’UCOG Midi-Pyrénées, labellisée par l’INCa, a pour objectif de poursuivre la structuration de la filière de soins en oncogériatrie dans la région, de développer la recherche clinique et de promouvoir enfin la formation et l’information des principaux acteurs médicaux et paramédicaux.
Ce DU d’oncogériatrie, répondant aux missions de l’INCa, a donc pour but d’apporter les enseignements nécessaires à la prise en charge des personnes âgées atteintes de cancer. Les objectifs d’enseignement sont théoriques et pratiques dans les domaines de la cancérologie et de la gériatrie pour les médecins, les professions paramédicales et les psychologues.

Objectifs

Ce DU propose un enseignement théorique et pratique à la prise en charge des personnes âgées ayant un cancer, dans les domaines de la cancérologie et de la gériatrie, pour les médecins, les professions paramédicales et les psychologues.

Savoir-faire et compétences

L’oncogériatrie est une discipline transversale mobilisant de nombreux intervenants : oncologues, gériatres, médecins généralistes, mais également les professionnels paramédicaux (infirmières, cadres de santé, kinésithérapeutes, diététiciennes, assistantes sociales).
Ce diplôme a pour objectif de permettre l’acquisition de bases théoriques communes afin de favoriser les échanges entre les différents acteurs dans l’intérêt de l’amélioration de la prise en charge du patient âgé atteint de cancer, de donner aux professionnels de santé les outils de la prise en charge diagnostique, thérapeutique et le suivi d’un sujet âgé atteint de cancer avec pour objectif de prévenir la perte d’autonomie au cours ou après le traitement et de lui permettre d’optimiser les thérapeutiques et l’accès aux soins.
Permettre aux professionnels engagés dans la prise en charge du cancer en structures spécifiques, réseaux de santé, équipe mobile de gériatrie de devenir des personnes ressources pour leurs pairs soit en structures institutionnelles soit en ambulatoire.

Admission

Pré-requis obligatoires

En Formation Initiale :

  • Étudiants de 3ème cycle de médecine ou pharmacie,
  • Chefs de clinique et AHU de Toulouse.

En Formation Continue :

  • Docteurs en médecine titulaires d’un diplôme français ou de l’Union Européenne,
  • Docteurs en pharmacie titulaires d’un diplôme français ou de l’Union Européenne,
  • Infirmier(e) DE titulaires d’un diplôme français ou de l’Union Européenne.