Santé

DU Etude de réparation du dommage corporel

  • Diplôme

    Diplôme université générique

  • Domaine(s) d'étude

    Maieutique, Médecine, Métiers de la rééducation, Métiers du soin, Odontologie, Pharmacie

  • Accessible en

    Formation initiale

  • Établissements

    Université Toulouse III - Paul Sabatier

Présentation

Formation au vocabulaire de l’expertise médicale, à l’histoire naturelle du dommage corporel, aux interrelations médecin-juriste et à la pratique de l’expertise médicale pour les professionnels agissant dans la procédure d’évaluation du dommage corporel.

Cette formation répond à un double objectif :
- Constituer une formation théorique de base en réparation du dommage corporel nécessaire à la formation des experts judiciaires quelle que soit la spécialité médicale.
- Préparer les médecins traitants à assurer un rôle de conseil de leur patient lors des expertises médicales.

Objectifs

Formation aux expertises médicales.

Savoir-faire et compétences

Les objectifs pédagogiques sont d’apporter aux étudiants

  • Une formation à la réparation du dommage corporel et à la pratique des expertises médicales
  • Les bases du raisonnement et de la discussion médico-légale.

Admission

Pré-requis obligatoires

En Formation Initiale :

  • Étudiants en 3ème cycle (DES, DESC) de Médecine,
  • Étudiants en 3ème cycle (DES, DESC) de Chirurgie-Dentaire (cycle long et cycle court),
  • Étudiants de nationalité étrangère inscrits en DFMS/DFMSA de Médecine Légale,
  • Chefs de clinique et AHU de Toulouse.

En Formation Continue :

  • Docteurs en médecine titulaires d’un diplôme français ou de l’Union Européenne, ou titulaires d’un diplôme hors Union Européenne,
  • Docteurs en chirurgie-dentaire titulaires d’un diplôme français ou de l’Union Européenne, ou titulaires d’un diplôme hors Union Européenne,
  • Masseur-Kinésithérapeute DE et Sage-Femme DE titulaires d’un diplôme français ou de l’Union Européenne, ou titulaires d’un diplôme hors Union Européenne,
  • Avocats, magistrats et juristes (niveau BAC+5) titulaires d’un diplôme français ou de l’Union Européenne.