• Diplôme

    Diplôme université générique

  • Domaine(s) d'étude

    Maieutique, Médecine, Métiers de la rééducation, Métiers du soin, Odontologie, Pharmacie

  • Accessible en

    Formation initiale

  • Établissements

    Université Toulouse III - Paul Sabatier

Présentation

Permettre l’accueil optimal du nouveau-né malade ou malformé.
Besoin d’acquisition de connaissances approfondies dans le domaine du diagnostic anténatal et de la médecine fœtale domaine très spécialisé.

Objectifs

Permettre l’accueil optimal du nouveau-né malade ou malformé. Besoin d’acquisition de connaissances approfondies dans le domaine du diagnostic anténatal et de la médecine fœtale domaine très spécialisé.

Savoir-faire et compétences

L’enseignement de la médecine fœtale est multidisciplinaire nécessitant des informations issues de sept spécialistes différentes.

  • Mettre à jour les connaissances en médecine fœtale à partir des progrès récents dans le diagnostic et le traitement des affections de l’embryon et du fœtus.
  • Permettre l’accueil optimal du nouveau-né malade ou malformé.
  • Acquérir des connaissances approfondies dans le domaine du diagnostic anténatal et de la médecine fœtale dans le but d’acquérir une compétence plus grande en génétique, embryologie, fœtopathologie, imagerie et améliorer la prise en charge en ante et post-natale de ces pathologies.

Admission

Pré-requis obligatoires

En Formation Initiale :

  • Étudiants 3ème cycle de Médecine en D.E.S. au-delà de la 2ème année de formation de gynécologie-obstétrique, de pédiatrie, de chirurgie pédiatrique, de génétique, de radiodiagnostic et d'imagerie médicale
  • Étudiants étrangers inscrits en DFMS/DFMSA justifiant du même niveau d’études que précédemment cité, après accord du conseil Pédagogique National
  • Chefs de clinique et AHU de Toulouse


En Formation Continue :

  • Docteurs en médecine titulaires d’un diplôme français ou de l’Union Européenne dans les spécialités suivantes : Gynécologie-obstétrique, pédiatrie, chirurgie pédiatrique, génétique, radiodiagnostic et imagerie médicale. Les médecins généralistes titulaires d'un DIU d'échographie. Les médecins titulaires du DIU de fœtopathologie.
  • Docteurs en médecine titulaires d’un diplôme hors Union Européenne inscrits au Conseil de l’Ordre en France et justifiant du même niveau d’études, après accord du Conseil Pédagogique National
  • Sage-Femme DE titulaire d’un diplôme français ou de l’Union Européenne inscrits au Conseil de l’Ordre en France et après accord du Conseil Pédagogique National