Sciences, Ingénierie et Technologies

INGENIEUR spécialité GENIE BIOLOGIQUE

  • Niveau d'étude visé

    BAC +5

  • Diplôme

    Diplôme d'ingénieur

  • Domaine(s) d'étude

    Génie biochimique, Bioingénierie - Biotechnologies, Biologie - Biochimie

  • Accessible en

    VAE, Formation continue, Formation initiale

  • Établissements

    INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES TOULOUSE

Présentation

Objectifs

Les biotechnologies sont littéralement les technologies « pour et par le vivant ». Elles comprennent toutes les méthodes et techniques utilisant les capacités génétiques et physiologiques du vivant (plantes, micro organismes, animaux...) pour mieux conduire ou contrôler des processus naturels, ou mieux produire et purifier des substances issues de la transformation biologique de substrats naturels.
On peut distinguer :

- Les biotechnologies traditionnelles (pain, vin,bière...) qui datent de la « nuit des temps ».
- Les biotechnologies modernes (vaccins, antibiotiques) qui datent du XIXème siècle.
- Les biotechnologies moléculaires ou « postmodernes » (génie génétique, génomique...) qui naissent dans les années 70.

Depuis 1969, l'INSA de Toulouse forme des ingénieurs en Génie Biochimique, aptes à maîtriser l'ensemble des méthodologies et des procédés touchant à la conversion par voie biologique du matériel biotique ou non.

Admission

Conditions d'accès

Diplôme d'ingénieur habilité par la commission des titres d'ingénieur, 5 années d'études après la fin des études secondaires, confère le grade de Master.

Baccalauréat ou équivalent pour une admission en première année
Admission sur titre possible en année 2, 3 ou 4.

Admission
A tous les niveaux, l'admission aux INSA s'effectue par concours sur titres, dossier et éventuellement entretien ; le dossier rassemble des éléments d'évaluation obtenus par ailleurs par le candidat.

Plus de renseignement sur : http://www.insa-toulouse.fr/fr/admissions.html

Programme

Sélectionnez un programme

  • Métabolisme et physiologie microbienne

    567h
  • Génie génétique

    674h
  • Phénomènes de transfert

    651h
  • Cinétique biochimique et bioréacteur

    669h
  • Grandir en autonomie et construire son projet professionnel

    425h
  • Opérations Unitaires

    689h
  • Projet pluridisciplinaire et APS

    7112h
  • Ingénierie génétique et enzymatique

    472h
  • Cultures microbiennes et cellulaires

    798h
  • Communiquer dans les organisations

    641,25h
  • Communication dans les organisations sans la LV2

    641h
  • Relations humaines et professionnelles, éthique

    675h
  • Biologie systèmique et synthétique pour les biotechnologies

    12109h
  • Projet calcul

    12233h
  • Relations humaines et professionnelles, éthique

    675h
  • Biocatalyse et microbiologie industrielle

    12280h
  • Projet calcul

    12233h
  • Outils numériques et concepts fondamentaux

    432h
  • Bioinformatique pour la génomique

    535h
  • Post Génomique

    430h
  • Biologie des systèmes

    428h
  • Biologie structurale et computationnelle

    535h
  • GRH APS ANGLAIS

    5
  • Projet Défi bio-informatique

    2
  • Stage 4eme annee

    91h
  • Stage 5eme année

    212h

Et après...

Poursuites d'études

A ce titre, ils peuvent concevoir de nouveaux procédés et optimiser leur fonctionnement, maîtriser la conception et la réalisation de nouveaux biocatalyseurs (enzymes, micro organismes) répondant aux contraintes industrielles, et calculer des réacteurs biologiques et des opérations unitaires d'extraction-purification.

Le diplôme d'ingénieur confère le grade de Master et permet donc la poursuite d'étude en thèse.

Insertion professionnelle

Environ 35% des étudiants se dirigent vers le secteur de l'agro-alimentaire, 35% vers le secteur de l'industrie pharmaceutique et 15% vers le secteur de l'environnement.

En termes de métiers :

40% vont vers la recherche et le développement
20% vers la production
20% vers la qualité
10% vers le conseil ou le technico-commercial

Contact(s)