Santé

Utilisation et protection de l'animal de laboratoire - Fonction Applicateur

  • Niveau d'étude visé

    BAC +2

  • Diplôme

    Diplôme d'Ecole

  • Domaine(s) d'étude

    Biologie et Santé, Santé animale, Éthique et protection animale

  • Accessible en

    Formation continue

  • Établissements

    Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse

Présentation

Cette formation répond à la nécessité d’acquisition des compétences exigées par la réglementation sur l’utilisation des Animaux à des Fins Scientifiques (Directive européenne 2010/63/UE, Décret et arrêtés du 1er février 2013, Code Rural et de la pêche maritime Français).

Article R214-114 du Code Rural :«Tout établissement utilisateur, éleveur ou fournisseur d’animaux utilisés ou destinés à être utilisés dans des procédures expérimentales dispose d’un personnel en nombre suffisant et doté d’une qualification appropriée ». L’article définit quatre fonctions pouvant être exercées par le personnel.

L’arrêté du 1er février 2013 (Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt) relatif à l’acquisition et à la validation des compétences des personnels des établissements utilisateurs, éleveurs ou fournisseurs d’Animaux utilisés à des Fins Scientifiques, définit le niveau d’étude et de formation requis pour exercer ces différentes fonctions.

L’application de procédures expérimentales aux animaux, dénommée Fonction Applicateur est agréée :

  • Au niveau national, par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation : N° R-31ENVT-F2-12
  • Au niveau européen, par FELASA (Federation of European Laboratory Animal Science Associations) : Applicateurs : persons carrying out procedures on animals (Function A), taking care of animals (Function C), and for euthanasia (Function D)

Objectifs

Etre capable de réaliser des expériences sur les animaux vivants utilisés à des fins scientifiques dans le respect de la réglementation et de l’éthique (règle des 3Rs : remplacer – réduire- raffiner).

Savoir-faire et compétences

  • Observer les animaux (inspection quotidienne et description des modifications en cours de projet)
  • Contenir les animaux pour un examen clinique ou une procédure expérimentale
  • Reconnaître les signes cliniques de stress et de douleur
  • Utiliser les méthodes d’euthanasie réglementaires appropriées.
  • Utiliser des analgésiques et des antalgiques selon les règles de l’art.
  • Mettre en œuvre les procédures courantes (injections, prélèvements sanguins) dans le respect des bonnes pratiques éthiques.

Taux de réussite

98%

Admission

Conditions d'admission

Etre titulaire d’un diplôme sanctionnant minimum 2 années d’études supérieures dans une discipline scientifique ayant trait à la biologie ou justifier de 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine.

ou 

Avoir validé deux années d’études supérieures dans une discipline scientifique ayant trait au travail effectué et un minimum de cinq années d’expérience professionnelle sous la responsabilité directe d’une personne titulaire d’une qualification de concepteur.

Accès facilité aux moyens de candidater

Programme

  • Réglementation
  • Ethique, Bien-être animal et 3Rs
  • Méthodes alternatives
  • Biologie du modèle Rongeur, choix et intérêt du modèle Rongeur ; anatomie
  • Reconnaissance de la douleur, de la souffrance et de l’angoisse
  • Anesthésie et euthanasie
  • Gestion sanitaire et suivi de la santé animale ; hygiène et biosécurité
  • Procédures légères sans anesthésie : bonnes pratiques
  • Influence de l’alimentation sur les résultats expérimentaux