PDF

Quels financements ?

Financer sa VAE

Le dispositif de VAE est payant. Selon votre statut, le financement diffère et peut bénéficier d’une prise en charge par votre employeur, par votre Fongecif (FONds de GEstion des Congés Individuels de Formation), votre OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé), par Pôle emploi par le dispositif « Aide à la VAE » ou encore par un Fonds d'assurance de formation.

Les titulaires d'un Compte personnel de formation (CPF) peuvent également utiliser les heures présentes sur leur compte pour réaliser et financer un accompagnement VAE.

Consulter la liste des organismes financeurs.  

Tableau des dispositifs de financement

Publics

Financeurs

Cadre du financement

Agents publics

(titulaire ou non)

  •  Etablissement public employeur
  •  Auto-financement

 

  • Plan de formation
  • Congé VAE
  • Compte personnel de formation (CPF) en 2020

Demandeurs d’emploi

(indemnisés ou non)

  • Conseil Régional,
  • Pôle emploi
  • Auto-financement
  • Aide à la VAE
  • Compte personnel de formation (CPF)

Salariés

(CDI, CDD, intérimaires…)

  • Employeur et/ou OPCA
  • Fongecif et autre OPACIF
  • Etat/ Région
  • Auto-financement
  • Plan de formation
  • Période de professionnalisation
  • CPF
  • Congé VAE

Travailleurs handicapés

  • AGEFIPH
  •  Aides individuelles en complément du droit commun

Non-salariés

(professions libérales, exploitants agricoles, artisans, commerçants, travailleurs indépendants…)

  • Organismes collecteurs des cotisations formation – FAF -
  • Auto-financement
  • Dans le cadre prévu par ces organismes
  • CPF

Financement à l’initiative du salarié

Dans le cadre du Compte Personnel de Formation - CPF

La démarche se déroule sur tout ou partie de votre temps de travail : vous devez, au préalable, obtenir l’autorisation de votre employeur. Vous devez lui demander son accord sur le calendrier de l’action d’accompagnement VAE que vous avez choisie. La démarche se déroule hors temps de travail : vous n’avez aucune autorisation à demander à votre employeur.  La prise en charge financière est assumée :

  • soit par votre employeur – s’il a conclu un accord triennal de gestion en interne du CPF
  • soit par l’OPCA dont relève votre entreprise

En principe, cette prise en charge se fait au coût réel et dans la limite du nombre d’heures de votre CPF, mais des plafonds peuvent aussi être prévus (par l’accord triennal de gestion interne ou par l’OPCA).

Attention ! Il n’est pas possible de mobiliser vos heures de CPF pour participer aux épreuves de validation (présentation devant le jury).Vous pouvez aussi enclencher la démarche de congé de VAE mais uniquement sur le volet «accompagnement». Si vous avez un reste à charge, vous pourrez mobiliser votre CPF pour compléter le financement de l’OPACIF. 

 

Dans le cadre du congé VAE

Le congé VAE vous permet de vous absenter sur votre temps de travail :

  • pour participer aux épreuves de validation,
  • pour bénéficier d’un accompagnement à la préparation de votre validation.

La durée d’un congé VAE est de 24 heures. Elle peut être augmentée pour les salariés n’ayant pas un niveau V ou dont l’emploi est menacé par les évolutions économiques ou technologiques.

Pour obtenir un congé VAE, vous devez faire une demande d’autorisation d’absence à votre employeur qui doit vous répondre par écrit : il ne peut pas le refuser, mais il peut reporter l’autorisation d’absence de six mois au maximum.

La prise en charge financière est assumée par le FONGECIF ou l’OPACIF auquel cotise votre entreprise.

 

Sur des fonds propres - auto-financement

Vous pouvez décider, dans le cadre d’un parcours de formation et/ou ne bénéficiant pas de crédits « formation » de financer vous-même votre VAE.

Financement à l’initiative de l’entreprise

Votre employeur peut vous proposer de prendre en charge votre démarche de VAE  dans le cadre :

  • du Plan de Formation de votre Entreprise,
  • de la période de professionnalisation
  • ou du CPF, s’il le gère en interne. 

Une convention doit alors être conclue entre vous, votre employeur et l’organisme ou chacun des organismes qui intervient en vue de votre validation des acquis de l’expérience.

La signature de la convention tripartite marque votre consentement à l’action de VAE.