Santé

DU Formation de formateur en simulation appliquée à l'enseignement des sciences de la santé

  • Diplôme

    Diplôme université générique

  • Domaine(s) d'étude

    Maieutique, Médecine, Métiers de la rééducation, Métiers du soin, Odontologie, Pharmacie

  • Établissements

    Université Toulouse III - Paul Sabatier

Présentation

La simulation en santé correspond « à l’utilisation d’un matériel (comme un mannequin ou un simulateur procédural), de la réalité virtuelle ou d’un patient standardisé, pour reproduire des situations ou des environnements de soins, pour enseigner des procédures diagnostiques et thérapeutiques et permettre de répéter des processus, des situations cliniques ou des prises de décisions par un professionnel de santé ou une équipe de professionnels. »

La simulation en santé s’adresse à tous les professionnels de santé et permet à la fois de :

  • Former à des procédures, à des gestes ou à la prise en charge de situations ;
  • Acquérir et réactualiser des connaissances et des compétences techniques et non techniques (travail en équipe, communication entre professionnels en faisant porter un nouveau regard sur soi-même lors du débriefing ;
  • Aborder les situations dites « à risque pour le patient » et d’améliorer la capacité à y faire face en participant à des scénarios qui peuvent être répétés ;
  • Reconstituer des évènements indésirables, de les comprendre lors du débriefing et de mettre en œuvre des actions d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.

Les formateurs, occasionnels ou réguliers, médicaux ou non médicaux, doivent détenir une formation spécifique à la simulation (diplôme universitaire), formation reconnue officiellement notamment par les conseils nationaux professionnels concernés) adaptée à leur implication dans la formation à la simulation, une expérience pédagogique les rendant aptes à intégrer la simulation dans un programme en intégrant une démarche ingénierie de formation (identification des besoins, identification des objectifs d’apprentissage, etc…) ainsi qu’une expérience dans la thématique qu’ils enseignent. Les formateurs doivent disposer de compétences spécifiques en matière d’analyse comportementale ou de gestion des risques.

Objectifs

La simulation en santé correspond à l’emploi de matériel de réalité virtuelle pour reproduire des environnements de soins, enseigner des procédures, répéter des processus, des situations cliniques, des prises de décisions par des professionnels de santé.

Savoir-faire et compétences

Compétence cible de l’étudiant

Les étudiants devront être capables de planifier une séquence de simulation au sein d’un cursus de formation répondant à des objectifs d’apprentissage analysés et identifiés en respectant les règles de bonnes pratiques recommandées par la Haute Autorité en Santé : concevoir un scénario, animer une séquence et utiliser des techniques d’animation de groupe pendant le débriefing permettant aux professionnels d’avoir une démarche réflexive utile au développement de compétences professionnelles.

Capacités cibles de l’étudiant

  • Connaître l'intérêt et la place de la simulation en pédagogie pour l’enseignement des sciences de la santé,
  • Connaître les techniques de simulation utilisées lors de la session de simulation,
  • Etre capable d’élaborer des scénarios à partir d’objectifs pédagogiques,
  • Etre capable de mettre à jour des scénarios de simulation,
  • Etre capable d’utiliser plusieurs techniques de simulation adaptées aux objectifs pédagogiques,
  • Etre capable d’identifier les besoins en matériel et en ressources humaines en lien avec une séance de simulation,
  • Etre capable de réaliser un débriefing sur les approches comportementales interprofessionnelles,
  • Etre capable de mettre en place une évaluation formative,
  • Maîtriser parfaitement le matériel utilisé (programmation de simulateur, matériel audio-vidéo, etc.),
  • Etre capable de résoudre d’éventuelles pannes techniques (mannequins, matériel audio-vidéo, etc.).

Admission

Pré-requis obligatoires

  • Docteurs en Médecine titulaires d’un diplôme français, de l’Union Européenne ou hors Union Européenne,
  • Docteurs en Chirurgie Dentaire titulaires d’un diplôme français, de l’Union Européenne ou hors Union Européenne,
  • Docteurs en Pharmacie titulaires d’un diplôme français, de l’Union Européenne ou hors Union Européenne,
  • Infirmier(e) DE, Infirmier Puéricultrice DE, Masseur-Kinésithérapeute DE, Sage-Femme DE, Aide-Soignant(e) DE, Assistante sociale DEASS, Audioprothésiste DE, Auxiliaire de puériculture DE, Diététicien(ne), Ergothérapeute DE, Manipulateur radio DE, Orthophoniste DE, Orthoptiste DE, Ostéopathe, Pédicure-podologue DE, Préparateur en Pharmacie, Psychologue, Psychomotricien DE, Animateur Centre Réadaptation, Artiste selon cursus : titulaires d’un diplôme français, de l’Union Européenne ou hors Union Européenne.