PDF

Master Epidémiologie Clinique

Résumé de la formation

  • Type de diplôme : Master (LMD)
  • Niveau d'étude visé : BAC +5
  • Domaine d'étude : Santé publique, Statistique, Modélisation - Calcul scientifique

Accessible en :

  • Formation initiale
  • Formation continue
  • VAE

Présentation

Présentation

Le Master de Santé Publique apporte à l’ensemble des étudiants une formation commune en santé publique, orientée vers l’analyse des grands problèmes de santé publique, la connaissance de l’organisation et du fonctionnement du système de santé, les pratiques managériales et la gestion dans le domaine de la santé.

Le parcours Epidémiologie Clinique prépare plus spécifiquement à l’élaboration, la mise en œuvre, l’analyse et la valorisation de protocoles de recherche dans le domaine de la santé publique, de l’épidémiologie, de la recherche clinique et de l’évaluation en santé. Il ouvre la voie aux carrières de chercheurs et d’enseignants chercheurs (après doctorat), et aux postes de chefs de projets

Savoir-faire et compétences

  • Effectuer une revue de la littérature et analyser de façon critique la littérature scientifique dans son domaine d’expertise
  • Analyser les grands problèmes de santé publique en France et dans le monde pour définir des priorités d’action en santé et les évaluer
  • Fixer les objectifs d’une recherche
  • Choisir le type d’enquête le plus adapté
  • Définir la population d’étude et les critères de jugement les plus pertinents
  • Concevoir une méthodologie adaptée pour le recueil des données
  • Dimensionner la taille de l’étude
  • Rédiger un plan d’analyse statistique
  • Rédiger un protocole de recherche
  • Créer un questionnaire de recueil de données
  • Former les assistants et techniciens de recherche clinique à la réalisation d’un recueil de données standardisé
  • Suivre l’avancée du recrutement dans l’enquête, élaborer les documents de suivi
  • Analyser les données : décrire la population étudiée, comparer les groupes, choisir le modèle d’analyse statistique le plus adapté, prendre en compte les facteurs de confusion, gérer les données manquantes
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité en recherche biomédicale
  • Repérer et solliciter les acteurs du système de santé permettant de concevoir, financer et mettre en œuvre un projet de santé (programme de recherche, programme stratégique, démarche qualité…)
  • Communiquer à l’oral et à l’écrit sur les résultats de ses travaux

Admission

Condition d'accès

  • Un dossier détaillé du cursus suivi par le candidat permettant d’apprécier les objectifs et compétences visées par la formation antérieure,
  • Les diplômes, certificats, relevés de notes permettant d’apprécier la nature et le niveau des études suivies,
  • La liste des parcours-types ciblés au sein de la formation de master,
  • Une lettre de motivation exposant le projet professionnel et justifiant son adéquation avec la formation envisagée.

Formation(s) requise(s)

  • Niveau licence ou équivalent (sciences sanitaires et sociales ; administration économique et sociale ; économie ; gestion ; sciences médicales ; sciences pharmaceutiques ; sciences odontologiques ; biologie ; mathématiques appliquées ; statistiques ; soins infirmiers ; sciences maïeutiques ; masso-kinésithérapie ; écoles nationales vétérinaires)
  • Etudiants en médecine, pharmacie, odontologie, médecine vétérinaire, maïeutique, ou masso-kinésithérpaie, à partir de la seconde année
  • Professionnel paramédical ayant une ancienneté professionnelle d'au moins 5 ans

Possibilité de VAE.

Et après ...

Perspectives professionnelles

Le parcours Epidémiologie Clinique ouvre la voie aux carrières de chercheurs et d’enseignants chercheurs (après un doctorat), et fonctions de chefs de projets dans le secteur public ou privé. Fonctions d’expertise et de support méthodologique en santé publique, épidémiologie, recherche clinique, et évaluation en santé, dans les structures et agences de sécurité ou de veille sanitaires.
Secteur(s) d'activité(s)

  • Cadre hospitalo-universitaire
  • Structures de recherche publique (INSERM, CNRS)
  • Agences sanitaires (HAS, ANSM, InVS, INCa, Inpes, IRSN)
  • Industrie pharmaceutique
  • Secteur mutualiste et assurantiel
  • CRO (contract research organisation) et bureaux d’études
  • Registres de maladies
  • Observatoires régionaux de santé
  • Organismes internationaux liés à la santé (OMS, CDC, Global Fund…)


Métiers

  • Chercheurs
  • Enseignants-chercheurs (après un doctorat)
  • Chefs de projets

Lieu d'enseignement

  • Toulouse