PDF

Licence Professionnelle Génome et Biotechnologie pour l'Amélioration des Plantes

Résumé de la formation

  • Type de diplôme : Licence professionnelle
  • Niveau d'étude visé : BAC +3
  • Domaine d'étude : Bioingénierie - Biotechnologies, Biologie - Biochimie, Génétique

Accessible en :

  • Formation initiale
  • Formation continue

Présentation

Présentation

La licence professionnelle : GeBAP « Génome et Biotechnologie pour l'Amélioration des Plantes » est un des 2 parcours de la mention "Productions végétales"
La LP GeBAP prépare aux métiers de technicien supérieur de recherche, assistant ingénieur ou contrôleur «produit » intervenant en amont de la filière agricole soit dans les laboratoires de recherche et de développement des centres de recherche publique (INRA, CIRAD, IRD, ...) ou des entreprises privées (production de semences, agrochimie, protection des végétaux, contrôle et certification).
Sous la direction d'un ingénieur ou chercheur, le diplômé est responsable d'un projet expérimental en biotechnologies pour l'amélioration des plantes et la création variétale ; il doit maitriser les techniques de biotechnologie pour la production végétale in vitro et ses applications, la production de semences, l'aide à la sélection génétique (marquage moléculaire et cartographie génétique), la génomique fonctionnelle et les stratégies pour la défense des plantes (phytopathologie).

Points forts :
1 - La spécialité de cette L3P est unique dans la région, qui est leader pour la production des semences et la recherche en Biotechnologie végétale . Le programme est soutenu par le Conseil Régional Occitanie pour la formation continue.
2 - Les professionnels intervenants (secteur privé ou public) ont tous une activité de recherche dans le cœur de métier. Ce sont des assistant-ingénieurs, ingénieurs, chercheurs et chefs de projet ayant une expertise dans le domaine et certains sont des anciens diplômés LP AGP ayant acquis suffisamment d'expérience pour pouvoir enseigner, encadrer et en plus témoigner sur leur vécu professionnel. Les professionnels intervenants appartiennent aux entreprises de production semencière (Advanta, Biogemma, RAGT, Syngenta, Bayer-Crop Science, MaïsAdour, Soltis, Euralis, Caussade semences), des associations professionnelles (GNIS, GEVES), des plateformes techniques (CNRGV, IBCG, Imagerie FR450, Genotoul) ou des centres de recherche du secteur public dans le domaine des biotechnologies végétales (INRA, CNRS, IRD, CIRAD, Universités). Des visites de ces sites Toulousains sont organisées pour présenter aux étudiants les outils et les programmes de recherche.
3- un effectif limité (maximum 25) permet la mise en situation professionnelle à travers les travaux pratiques , les projets tuteurés et le stage long (16 à 20 semaines). Ces éléments de formation permettent une insertion très rapide des diplômés (72% dans les 6 mois).

Lieux des enseignements

UPS 118 route de Narbonne, toulouse

Savoir-faire et compétences

Le diplômé GeBAP maitrise les outils de biotechnologie végétale tels que les techniques de l'ADN recombinant, la transgenèse, le diagnostic moléculaire, la cartographie des génomes (marquage moléculaire) en vue de l'amélioration des végétaux. Le diplômé GeBAP sait gérer de façon autonome un projet expérimental , c'est-à-dire est capable de :

  • analyser le contexte scientifique et économique d'une problématique
  • rechercher la démarche expérimentale et les outils les plus adaptés au problème posé ;
  • mettre en œuvre et optimiser des protocoles expérimentaux
  • organiser ses activités en autonomie (matériel, consommable et plan d'expérience…)
  • travailler en équipe
  • analyser et restituer les résultats à son supérieur en proposant des hypothèses ou solutions possibles et/ou nécessaires à la poursuite des travaux;
  • transmettre les éléments de mémoire et les règles de fonctionnement de l'équipe de travail en respectant les bonnes pratiques de laboratoire (H&S) et traçabilté (cahier de laboratoire);
  • réaliser une veille documentaire scientifique et technique.
  • communiquer sur des données scientifiques ou techniques.

Admission

Condition d'accès

Les candidatures (de 80-100) sont examinées sur dossier puis des entretiens permettent de choisir les candidats les mieux adaptés à la formation.

Formation(s) requise(s)

Niveau requis : diplôme Bac+2 (DUT, BTS, BTSA, L2) ou autres cursus (équivalence) des Sciences de la Vie.
spécialités les plus adaptés : L2 Sciences de la vie; DUT génie biologique (Agronomie ou IAB); BTS/BTSA Anabiotech, Biotechnologie, Productions végétales, Production horticole, Analyses et contrôle.

Programme

Contenu de la formation


Syllabus du L3P GeBAP

Et après ...

Poursuite d'études

A l'UPS

Les étudiants peuvent poursuivre en Master 1 en lien avec la biologie et les biotechnologies végétales à l'UPS ou dans d'autres universités (Strasbourg, Bordeaux, Montpellier...)

Hors UPS

Certains étudiants ont poursuivi en école d'ingénieurs (ENSA Toulouse, Polytech, Clermont Ferrand...)

Perspectives professionnelles

Devenir des étudiants:
- Diplômés: 2/3 en poste (CDD, CDI) et 1/3 en poursuite d'étude (master, école d'ingénieur)
- Insertion en moins de 3 mois (36%) ou moins de 6 mois (64%).
- Postes occupés : 63% techniciens, 15% assistants d'ingénieur et 22% sont ingénieurs ou doctorants (après poursuite d'études)
- Recrutement : 55% secteur public et 45% secteur privé .
- Le secteur d'activité principal concerne « recherche & développement » (75%).
-
Les emplois sont répartis 55/45 entre public et privé .

Secteurs d'activité :
Le secteur des biotechnologies végétales correspond aux activités de laboratoire en amont de la filière de production végétale (essais aux champs et commercialisation des semences ou produits)

Recherche-développement scientifique
Recherche-développement en biotechnologie dans les organismes publics de recherche ou entreprises (industrie semencière). - Technicien supérieur de laboratoire
- Assistant-ingénieur
- Contrôleur « produit »

Lieu d'enseignement

  • Toulouse