PDF

Master Matériaux et Structures pour l'Aéronautique et le Spatial

Résumé de la formation

  • Type de diplôme : Master (LMD)
  • Niveau d'étude visé : BAC +5
  • Domaine d'étude : Génie des matériaux, Qualité industrielle, Systèmes embarqués

Accessible en :

  • Formation initiale

Présentation

Présentation

Le Master Mention "Sciences et Génie des Matériaux" a pour objectif de former dans une approche très pluridisciplinaire des cadres de haut niveau maîtrisant parfaitement les aspects scientifiques et technologiques de l'élaboration, de la mise en œuvre, du contrôle et du suivi des matériaux, capables de s'insérer en milieu industriel et/ou de poursuivre des études en Doctorat.Toutes les classes de matériaux (métaux, céramiques, polymères, composites, géomatériaux) sont abordées, que ce soit sous forme de poudres, pièces massives, couches minces, revêtements, nanomatériaux et multimatériaux, dans des enseignements qui associent chimistes et physiciens des matériaux, mais aussi des spécialistes de procédés physico-chimiques et de génie mécanique. 20% des enseignements sont assurés par des intervenants de l'industrie ou de grands organismes.Ces orientations scientifiques générales sont différemment déclinées selon les parcours-types proposés.
Pour ce parcours-type Master 2 MSAS "Matériaux et Structures pour l'Aéronautique et le Spatial" , l'objectif est de former des cadres hautement qualifiés sur les aspects techniques de la mise en œuvre, du contrôle et du suivi des matériaux cellules ou de structure métalliques, céramiques et composites (CMM, CMC, CMO) spécifiques au secteur aérospatial. En effet, les performances de l'industrie aérospatiale, fortement implantée en Europe et en particulier en France, sont étroitement liées à la maîtrise des matériaux entrant dans la mise en œuvre et la composition des aéronefs, hélicoptères, lanceurs ou satellites. Ces matériaux sont d'une grande diversité ; ils sont structuraux ou fonctionnels et leur choix ainsi que l'amélioration de leurs propriétés d'usage constituent un des défis majeurs du développement stratégique des industries aéronautiques et spatiales.

Lieux des enseignements

Certains enseignements spécialisés ont lieu sur le site de l'INPT-ENSIACET ou à l'INSA.
Plusieurs visites ainsi que des mises en situation professionnelle sont organisées au cours de la formation.

Etablissements partenaires

L'Institut National Polytechnique de Toulouse (INPT) co-accrédite cette Mention de Master.
D'autres établissements tels que l'Ecole des Mines d'Albi-Carmaux et l'INSA, en particulier, sont partenaires de ce parcours-type, ce qui souligne le caractère largement fédérateur de cette formation.

Savoir-faire et compétences

- Elaborer de nouvelles familles de matériaux céramiques, polymères, composites (CMO, CMM, CMC) permettant de répondre aux exigences du milieu aéronautique et spatial
- Apprécier les exigences structurales d'un matériau d'aéronef.
- Coordonner et superviser des grands programmes nécessitant la double compétence matériaux/structures
- Concevoir des moyens de caractérisation spécifiques (outils de l'analyse de défaillance des matériaux et des structures ainsi que des modes de dégradation de surfaces et contrôle non destructif, appliqués aux structures aéronautiques…).
- Garantir une bonne compatibilité entre les nouveaux procédés d'élaboration développés et les exigences technico-économiques et environnementales
- Analyser et expertiser des défaillances en service (analyses post-incidents et accidents).
- Recenser les tendances futures dans les technologies aéronautiques et spatiales (matériaux adaptatifs, procédés émergents, nouvelles techniques d'assemblage…) et imaginer des solutions innovantes

Admission

Condition d'accès

Le recrutement au Master 1 Sciences et Génie des Matériaux s'effectue sur examen des dossiers de candidature. Il tient compte du choix de l'étudiant et des places disponibles dans chacun des parcours-type. Les Licences conseillées pour être admis sont la Licence de Chimie et la Licence de Physique-Chimie.
Des connaissances de base dans le domaine des diverses familles de Matériaux sont vivement souhaitées.

Formation(s) requise(s)

En formation initiale

**candidats en M1** :
Le recrutement au Master 1 Sciences et Génie des Matériaux (mutualisé sur les deux parcours-type MECTS et MSAS) s'effectue sur examen des dossiers de candidature. Il tient compte du choix de l'étudiant et des places disponibles dans chacun des deux parcours. Les Licences conseillées pour être admis sont la Licence de Chimie et la Licence de Physique-Chimie (en France ou à l'étranger) .

**candidats en M2 MSAS** :
Pour les candidatures extérieures à la mention une formation M1 dans le domaine des Matériaux (en France ou à l'étranger) est fortement recommandées. Déposer un dossier en temps utile sur le site de l'université. Le site ouvre en général vers la mi-mars, les réponses sont données en juin ou début juillet.


En formation continue

Le diplôme est accessible les voies de la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) et par les voies de la Validation des Acquis Professionnels (VAP).
Contacter la Mission Formation Continue et Apprentissage (MFCA)
Contacter le responsable de la formation envisagée.

Programme

Contenu de la formation


Syllabus du M1 SGM
Syllabus du M2 SGM-MSAS

Et après ...

Poursuite d'études

A l'UPS

Les poursuites d'études en Doctorat sont également possibles, en particulier dans les écoles doctorales toulousaines suivantes :
* Ecole Doctorale Sciences de la Matière
* Ecole Doctorale Interdisciplinaire Aéronautique et Astronautique

Perspectives professionnelles

Les débouchés sont larges et couvrent les domaines suivants :
* Conception Matériaux : Elaboration et traitement de produits manufacturés : métaux et alliages, céramiques, polymères, composites.
* Intégration dans des Bureaux d'Etudes pour la conception, la qualification "Matériaux" et le calcul de structures
* Services d'analyse et de contrôle qualité.

RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT
BUREAUX D'ETUDES
PRODUCTION
EXPERTISE QUALITE
A l'issue de sa formation, le diplômé peut prétendre à différents métiers selon la taille de l'entreprise.
Dans des grands groupes, il intègrera plutôt une équipe R&D ou un bureau d'études comme responsable d'essais par exemple alors que dans une plus petite entreprise (type PME ou ETI), il n'est pas rare qu'un diplômé se voit confier un poste avec plus de responsabilités en termes d'encadrement.

Lieu d'enseignement

  • Toulouse