PDF

Master Recherche Opérationnelle

Résumé de la formation

  • Type de diplôme : Master (LMD)
  • Niveau d'étude visé : BAC +5
  • Domaine d'étude : Informatique décisionnelle, Ingénierie mathématique, Sciences de la décision

Accessible en :

  • Formation initiale

Présentation

Présentation

Le M2 RO est un récent parcours (rentrée 2012) qui faisait partie jusqu'à la rentrée 2016 du master recherche « Informatique et Télécommunications » (M2R-IT) porté par l'Université Paul Sabatier (UPS) et co-habilité avec les écoles d'ingénieurs ENAC, INPT, INSA-Toulouse et ISAE-Supaero.

Depuis la campagne d'accréditation de la rentrée 2016, le parcours M2 RO, toujours porté par l'Université
Paul Sabatier (UPS) est co-accrédité par les écoles d'ingénieurs ENAC, INPT et ISAE-Supaero. Le M2 RO apparaît dans les deux mentions : Informatique et Mathématiques et applications. La première année (M1) de ce parcours consiste en le M1 SID ou le M1 MAPI3 de l'UPS. Le M2 RO est géré par l'ENAC.

Description
La RO est une discipline scientifique à l'interface des Mathématiques
appliquées, de l'Informatique et de l'Ingénierie. En RO, on cherche
d'abord à modéliser les systèmes complexes de plus en plus présents
dans l'industrie et dans les grandes organisations de façon à,
ensuite, concevoir des outils d'aide à la décision pour l'amélioration
de ces systèmes. Les problèmes réels ainsi modélisés mettent en jeu le
plus souvent des sous-problèmes d'optimisation.

Pour répondre à une demande régionale importante des industriels (en
particulier du secteur aéronautique) et de la recherche académique, le
parcours RO toulousain a été créé en 2012 sous la spécialité M2R-IT de
la mention Informatique. Ce parcours a connu une forte croissance en
nombres d'étudiants : 4, 14, 20 puis près de 30 étudiants aux rentrées 2015 et 2016 en
provenance pour les deux-tiers des écoles co-habilitées ; pour ce qui
concerne l'autre tiers, les inscrits à l'UPS, la majorité des
étudiants viennent d'Afrique francophone ; sinon d'autres
établissements français ou européens.

Ce parcours permettra à l'étudiant d'acquérir de solides compétences
en modélisation mathématique, optimisation, algorithmique et mise en oeuvre
informatique, ce dont le chercheur et l'ingénieur spécialistes de RO ont
besoin.

Objectifs de la formation

L'objectif principal de ce parcours est de former des spécialistes
(ingénieurs et/ou futurs doctorants) capables de développer une
démarche scientifique complète de RO sur un problème réel concret,
depuis la compréhension du problème jusqu'à la proposition aux
décideurs d'un éventail de solutions en passant par la modélisation
mathématique du problème, l'élaboration d'algorithmes d'optimisation,
leur mise en oeuvre informatique, la conduite d'expériences numériques
et l'analyse de résultats.

Lieux des enseignements

ENAC, ENSEEIHT, ENSIACET, INSA, ISAE-Supaero et UPS

Etablissements partenaires

Co-accréditation : ENAC, INP-T (ENSEEIHT, ENSIACET), ISAE-Supaero et UPS
Convention avec l'INSA de Toulouse

Etablissements cohabilités

ENAC TOULOUSE

Savoir-faire et compétences

À l'issue de cette formation, l'étudiant sera capable de :
- Formuler, analyser et modéliser des problèmes réels
- Reconnaître à quelle grande catégorie de problèmes d'optimisation ils appartiennent
- Estimer la complexité d'un problème d'optimisation
- Argumenter des choix de modélisation ou d'approches d'optimisation
- Proposer des méthodes d'optimisation ou d'aide à la décision adaptées au contexte
- Implémenter des algorithmes de résolution
- Mener des campagnes de tests numériques
- Analyser les retours d'expérience en vue d'ajuster le modèle et/ou

Admission

Condition d'accès

La capacité du parcours M2 RO est de 6 étudiants ; ce parcours fait partie de deux mentions : la mention Informatique d'une part, dont la capacité globale est de 185 étudiants, et la partie Mathématiques et applications d'autre part, dont la capacité globale est de 160 étudiants.

Formation(s) requise(s)

L3 en mathématiques appliquées ou en informatique avec bases d'algèbre linéaire numérique et de programmation.

Et après ...

Perspectives professionnelles

Débouchés comme ingénieur R&D dans de nombreux domaines d'applications : transports, énergie, production, logistique, télécommunications, médias, industrie manufacturière, construction, sociétés de conseils, éditeurs de logiciels, sciences du vivant, finance, etc.

Possibilité d'approfondir leurs connaissances en sollicitant une thèse de doctorat, diplôme de plus en plus valorisé à l'étranger et dans les grandes multinationales françaises. Il existe de plus en RO de nombreuses possibilités de financement pour faire une thèse en France en milieu industriel (dite thèse CIFRE) pendant laquelle l'étudiant est embauché comme ingénieur par l'entreprise.

Les débouchés sont larges comme le démontrent les très nombreuses offres de stage que nous recevons.

  • transports
  • énergie
  • production
  • logistique
  • télécommunications
  • médias
  • industrie manufacturière
  • construction
  • sociétés de conseils
  • éditeurs de logiciels
  • sciences du vivant
  • finance
  • ingénieur R&D
  • enseignant-chercheur
  • chercheur

Lieu d'enseignement

  • Toulouse