PDF

Génie mécanique

Résumé de la formation

  • Type de diplôme : Master (LMD)
  • Niveau d'étude visé : BAC +5
  • Domaine d'étude : Matériaux, Génie civil - Travaux publics - Bâtiment

Domaine : Sciences, Ingénierie et Technologies

Accessible en :

  • Formation continue
  • Formation initiale
  • VAE
  • Formation en alternance

Présentation

Présentation

L'objectif de la formation est de développer les compétences en adéquation avec les besoins des métiers du génie mécanique dans le secteur des transports (préférentiellement aéronautique) en Calcul de structures, Conception et Productique.

Les diplômés en génie mécanique travaillent plutôt dans la conception et production de pièces aéronautiques. Selon le parcours qu'ils choisissent, ils auront des spécificités et une expertise dans un domaine précis, soit en calcul des structures, soit en conception, soit en productique. Cela constitue une vraie pluridisciplinarité au sein des métiers du génie mécanique. Le parcours SMMS, accessible en M2, développe des compétences orientés recherche dans le domaine de la mécanique des matériaux et des structures.

Savoir-faire et compétences

Compétences transversales
  • Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation
  • Evaluer et s’autoévaluer dans une démarche qualité
  • S’adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux
  • Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans
  • Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe.