PDF

LICENCE SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE mention MATHEMATIQUES

Résumé de la formation

  • Type de diplôme : Licence (LMD)
  • Niveau d'étude visé : BAC +3
  • Domaine d'étude : Mathématiques
  • Crédits ECTS : 180

Accessible en :

  • Formation continue
  • Formation initiale

Présentation

Présentation

Nouveau à la rentrée 2016 : une double-licence maths-informatique  - accéder à la fiche de présentation

La licence de mathématiques est une licence générale qui conduit prioritairement à une poursuite d'études en master de mathématiques, en direction des métiers de l'enseignement, de l'ingénierie (modélisation numérique et/ou statistique) ou de la recherche. D'autres poursuites d'études en école d'ingénieurs ou de commerce, ou en formations variées de statisticien-ne ou d'autres masters (d'enseignement primaire ou d'animation scientifique, par exemple) sont également accessibles avec cette licence.

Parcours

Actuels:

Mathématiques Générales.

Mathématiques et Sciences Humaines, options :

  • Sciences de l'éducation
  • Sociologie

A partir de la rentrée 2016

"Ingénieure recherche" avec enseignements optionnels de physique, informatique ou mathématiques approfondies,

"Enseignement" avec options enseignement primaire ou enseignement secondaire.

Campus :  Albi

Objectifs

Les objectifs de la licence de mathématiques se déclinent en un certains nombre de compétences à acquérir pour l'étudiant-e, listées ci-dessous. Contrairement aux connaissances, qui sont sécables en programmes, unité d'enseignement par unité d'enseignement, les compétences à acquérir au cours de la licence de mathématiques sont pour la plupart apprises progressivement et il serait illusoire de vouloir associer les plus importantes de ces compétences précises à telle ou telle Unité d'Enseignement en exclusivité. Il est demandé à tous les responsables d'unité d'enseignement de mettre progressivement l'accent sur la description de leurs objectifs en termes de compétences et pas seulement en termes de programmes de connaissances à acquérir.

Le choix de l'équipe pédagogique est de concentrer ses efforts aux trois premiers semestres sur l'aide à la réussite, et sur les apprentissages fondamentaux que sont ceux de l'abstraction, du langage mathématique (la rédaction correcte d'énoncés et de preuves simples), du raisonnement logique de base. La raison en est que les aptitudes des étudiant-e-s entrant-e-s sont sur ces points basiques très disparates, et que les écarts ont tendance à se creuser au fil du temps si on ne s'y attaque pas assez tôt. Les compétences les plus travaillées longitudinalement dans cette période sont surtout celles qui tournent autour du raisonnement logique, de la conception de preuve, et de la rédaction correcte de solutions de problèmes élémentaires.

Les trois derniers semestres s'ouvrent ensuite sur des compétences qu'il est plus facile d'acquérir après avoir atteint un certain degré de maturité, comme la conception de preuves élaborées (faisant éventuellement appel à plusieurs domaines différents des mathématiques), la démarche de modélisation, l'approche pluri-disciplinaire, ou la résolution de problèmes moins élémentaires.

Les compétences transversales sont travaillées tout au long de la licence.

Savoir-faire et compétences

I. Compétences transversales (à plusieurs mentions de licence)

  • Savoir utiliser des outils bureautiques et informatiques et des logiciels spécialisés (calcul formel, textes mathématiques, statistiques), en particulier maîtriser les techniques de présentation écrites et orales (rapports, diaporamas, posters);
  • Savoir travailler en équipe et/ou en autonomie, mettre en oeuvre des projets;
  • Communiquer en anglais ou espagnol;
  • Faire preuve de capacité d'abstraction, analyser une situation complexe;
  • S'adapter à des situations nouvelles et appliquer ses connaissances et compétences dans un contexte professionnel.

II. Compétences propres à la mention Mathématiques

  • Avoir des connaissances substantielles dans tous les domaines des mathématiques permettant d'envisager des études approfondies au niveau recherche ou des spécialisations technologiques au niveau ingénieur dans tous les domaines de mathématiques appliquées;
  • Savoir raisonner logiquement et concevoir une preuve;
  • Savoir résoudre un problème au moyen d'outils mathématiques et de programmes informatiques ou logiciels adaptés.

III. Compétences propres aux parcours

Parcours mathématiques générales :

  • Avoir des connaissances de base dans certains domaines de la physique, la mécanique et/ou de l'informatique. Connaître les modélisations mathématiques associées et savoir les mettre en oeuvre.

Parcours Enseignement :

  • Connaître les aspects psychologiques, biologiques, sociologiques et historique de l'apprentissage et de l'éducation, se préparer aux concours de l'enseignement. (primaire ou secondaire);

Admission

Condition d'accès

Niveau(x) de recrutement

Bac Bac+1 Bac +2

Conditions d'admission

En première année :

L'admission est de plein droit après l'obtention du Baccalauréat : il n'y a pas d'autre condition, pas de sélection. Il est cependant conseillé aux étudiant-e-s intéressé-e-s par une admission en première année de licence de mathématiques et qui n'auraient pas un Baccalauréat général de série S de prendre contact le plus tôt possible avec le responsable de la formation (alain.berthomieu @ univ-jfc.fr) dans le cadre de ses missions d'aide à la réussite.

Il est en particulier possible de s'inscrire à l'Institut National Universitaire Champollion même si on ne l'a pas mentionné parmi ses voeux sur le site admission post-bac. Attention cependant qu'au-delà d'une date limite fixée en général dans la première semaine de septembre, l'admission ne pourra être obtenue qu'après avis favorable de l'équipe enseignante (qui se prononce sur des critères pédagogiques).

Il est courant que des étudiant-e-s abandonnent d'autres formations pour rejoindre la licence de mathématiques en cours ou en fin de premier semestre.
Dans une telle situation, il est préconisé de prendre contact le plus tôt possible par courriel avec le responsable de la formation (alain.berthomieu @ univ-jfc.fr) et avec le secrétariat pédagogique (karine.foures @ univ-jfc.fr).

En deuxième ou troisième année:

Pour les candidat-e-s français-e-s, l'admission directe en deuxième ou troisième année se fait sur dossier.
Le dossier de candidature est à télécharger ci-dessous.
Les dossiers seront examinés par la commission compétente en évaluant les chances de réussite du candidat dans le niveau et le parcours souhaités. Il peut être proposé au candidat une intégration à un niveau (année ou semestre) moins (ou plus) élevé que celui demandé. L'inscription se fait alors après une procédure de VES (validation d'études supérieures) qui a pour but de déterminer les Unités d'Enseignement de la licence de mathématiques qui seront données en équivalence des études déjà validées par le candidat.

Pour les candidats étrangers, il est recommandé de s'adresser le plus tôt possible au service des relations internationales du Centre Universitaire Champollion http://www.univ-jfc.fr/international/.

En cours d'année:
Le Centre Universitaire peut intégrer en cours d'année (par exemple au changement de semestre, mais pas seulement) dans le cursus de licence de mathématiques des étudiants en réorientation (en provenance de CPGE ou d'IUT, d'autres licences ou d'autres formations). Les personnes intéressées sont priées de prendre contact le plus rapidement possible avec le secrétariat pédagogique (coralie.clevenot @ univ-jfc.fr) et le responsable de formation (alain.berthomieu @ univ-jfc.fr). Une procédure de VES sera également mise en place dans ces situations (voir paragraphe précédent).
Il est conseillé de procéder à ce type de réorientation le plus tôt possible pour en augmenter les chances de réussite dans l'année.

Inscription

Le retrait des dossiers d'inscription et les inscriptions administratives se déroulent au mois de juillet : dès que les futur-e-s étudiant-e-s titulaires du Baccalauréat sont en possession de l'original du relevé de notes du baccalauréat, ils/elles peuvent venir (muni-e-s du relevé de notes) retirer un dossier d'inscription à l'Institut National Universitaire Champollion, il leur est donné un rendez-vous pour l'inscription définitive.
Il est également possible de s'inscrire en septembre, (en tenant compte du fait qu'après la date limite évoquée ci-dessus, l'avis pédagogique de l'équipe enseignante sera nécessaire).
Les frais d'inscription sont fixés nationalement par arrêté ministériel, ils sont donc les mêmes à l'INU Champollion que dans toute autre université française pour une formation équivalente.
Le début des enseignements est à prévoir pour le 7 septembre 2015.

Les étudiants en CPGE doivent faire une double-inscription en CPGE et en licence. Certaines CPGE sont en convention avec l'Institut National Universitaire Champollion. Cette procédure permet à l'étudiant-e de rejoindre la licence de son choix en cours d'année si il/elle abandonne la CPGE. Il reste également possible de rejoindre l'INU Champollion en provenance d'une CPGE même en cas d'inscription en licence dans une autre Université (par la procédure de transfert de dossier).

Pour les étudiant-e-s étranger-e-s, les procédures varient selon les cas (Selon que la/la candidat-e est résident-e en France ou non-résident-e, selon qu'il s'agit d'une première inscription dans une Université française ou pas, selon que le/la candidat-e est ressortissant-e de l'Union Européenne ou pas, etc.), il est recommandé de prendre contact le plus tôt possible avec le service des relations internationales de l'Institut National Universitaire Champollion
http://www.univ-jfc.fr/international/.
Dans le cas d'une candidature via CampusFrance (http://www.edufrance.fr), il est conseillé de prendre contact (par courrier électronique) avec le responsable de formation (alain.berthomieu @ univ-jfc.fr) le plus tôt possible (même si le dossier à CampusFrance n'est pas encore finalisé), pour accélérer la procédure d'acceptation (ou de refus) au niveau de l'INU Champollion.

Accès

Formation initiale Formation continue

Programme

Et après ...

Poursuite d'études

La licence STS-MAT donne accès à tous les Masters dont les mathématiques sont la discipline principale, en particulier les masters de mathématiques fondamentales, de mathématiques appliquées, et de mathématiques pour l'enseignement secondaire de l'Université Paul Sabatier, mais pas seulement : certain-es étudiant-e-s poursuivent leurs études en master de cryptographie-sécurité informatique (une de nos anciennes étudiantes concernée en 2010, et deux autre en 2011 et 2015).
Elle donne également accès à tous les Masters mention enseignement, formation et éducation. Elle prépare l’intégration de ces masters via son parcours Mathématiques et Sciences Humaines, options métiers de l'éducation et de la formation, qui contient des unités d'enseignement spécifiques (24 ECTS au total), élaborées en relation avec l’ESPE local et s’adaptant à l’évolution du métier et des concours de l’enseignement.
D'autres Masters sont accessibles avec une licence de mathématiques, mais de manière plus confidentielle et au cas par cas.

Il existe d'autres possibilités de poursuites d'études après une deuxième année de licence de mathématiques : on peut passer en troisième année de licence de mécanique (à l'Université Paul Sabatier, ou ailleurs), ou dans le parcours Statistiques et Informatique Décisionnelle de la licence d'informatique de l'Université Paul Sabatier (qui est une reformulation d'un ex-IUP, une de nos anciennes étudiantes concernée, (après un premier échec en direction des métiers de l'enseignement secondaire)), ou dans le magistère d'économètre-statisticien cohabilité entre l'Université Paul Sabatier et l'Université des Sciences Sociales de Toulouse (une étudiante concernée sortie de L2 en 2005).
Il est également possible après la deuxième ou après la troisième année de licence de mathématiques d'intégrer une école d'ingénieurs ou une école de commerce sur dossier ou sur concours spécifique (un étudiant diplômé de L3 parti à l'Ecole Supérieure de Commerce de Toulouse en 2009 et un étudiant parti à l'ISIMA de Clermont-Ferrand après sa L2 en 2011).
Il est aussi possible de continuer en licence professionnelle (une de nos étudiantes concernée en statistiques à Grenoble en 2011 et un en ADCMR à Albi en 2013).

Perspectives professionnelles

Secteurs d'activité et types d'emplois accessibles

L'objectif d'une licence de mathématiques n'est pas une professionnalisation immédiate, mais plutôt la préparation à des poursuites d'études dans lesquelles les capacités d'abstraction et de raisonnement théorique sont valorisées. Les secteurs d'activité et emplois que peuvent envisager les détenteurs d'une licence de mathématiques (après poursuite d'études dans des masters spécialisés) sont principalement :

  • la transmission du savoir, la diffusion des connaissances, la communication et l'animation scientifiques, l'enseignement. Ce débouché est celui qui attire une majorité (absolue) de nos étudiant-e-s tant l'enseignement secondaire (CAPES et CAFEP et Agrégation) que primaire (Professeur des Ecoles);
  • La recherche fondamentale ou appliquée. La recherche en mathématiques est le plus souvent le fait d'élèves d'écoles normales supérieures ou d'écoles d'ingénieurs (ou tout au moins de CPGE) que d'étudiants de licence, nous avons cependant deux (au moins) de nos ancien-ne-s étudiant-e-s docteur-e-s en mathématiques;
  • L'ingénierie mathématique (numérique et/ou statistique) dans l'industrie ou dans des sociétés de services ou bureaux d'études. Nous avons quelques ancien-ne-s étudiant-e-s ayant poursuivi dans cette voie, (parfois après un premier échec en direction de l'enseignement secondaire);
  • Les secteurs dans lesquels les mathématiques ont un rôle important et où des licencié-e-s es mathématiques peuvent espérer trouver des emplois correspondant à leurs compétences sont nombreux : télécommunications, météorologie, automatique, imagerie, cryptographie, aérospatial, banques, assurance, sondages, gestion des risques, finance, médecine, marketing. Les étudiant-e-s n'ont pas toujours conscience de toutes ces possibilités, nous nous efforçons de les en informer pendant leur cursus (via les UE de projet professionnel entre autres).

Lieu d'enseignement

  • Albi

Contact

CLEVENOT CORALIE

Scolarité

Tél : +33.(0)563481709

Email : coralie.clevenot @ univ-jfc.fr

Berthomieu Alain

Responsable pédagogique

Tél : +33 5 63 48 17 80

Email : alain.berthomieu @ univ-jfc.fr

Foures Karine

Scolarité

Tél : +33 5 63 48 17 10

Email : karine.foures @ univ-jfc.fr