PDF

Diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP) option design graphique

Résumé de la formation

  • Type de diplôme : Autres dipl. nationaux niv. form. bac+5
  • Niveau d'étude visé : BAC +5
  • Domaine d'étude : Arts plastiques - Arts appliqués - Design - Artisanat d'art, Histoire de l’art
  • Crédits ECTS : 300

Domaine : Arts, Lettres, Langues

Accessible en :

  • Formation initiale
  • VAE

Présentation

Présentation

1er cycle

année 1

Le cursus en première année permet de poser les bases de la spécificité de l’enseignement en école d’art et de la pluralité des approches. Cette année est le socle de la relation théorie/pratique (méthodologie, histoire de l’art, initiation ateliers). Elle se double d’une initiation largement ouverte aux aspects les plus variés de la création contemporaine. Il s’agit autant d’apprendre et de maîtriser les bases techniques et théoriques nécessaires à l’élaboration d’un projet créatif ambitieux que de nourrir ce projet de sa propre relation au monde. Les questions les plus actuelles rejoignent celles posées à travers l’histoire de l’art dans un dialogue constructif afin de mettre en perspective l’engagement de chacun.

À l’isdaT, les étudiants suivent différents enseignements obligatoires qui leur permettront de choisir leur option dès l’année 2 :

  • un enseignement technique et pratique en atelier : dessin-gravure-couleur-sérigraphie, peinture, volume-espace, pratiques numériques, photographie, son et vidéo ;
  • un enseignement théorique : philosophie, histoire de l’art, approches du cinéma, méthodologie de la recherche, méthodologie de l’analyse et de la rédaction, et langues ;
  • des présentations collectives de travaux ;
  • des conférences, des workshops et des voyages.

Enfin, avant le bilan de fin d’année, les étudiants présentent un dossier personnel appelé "document", qui témoigne des acquis des deux semestres et reflète leurs engagements et leurs motivations à s’inscrire dans un parcours plus long. Lors de la traversée de ces deux semestres, un accent particulier est mis sur les deux enseignements de méthodologie, l’un concernant l’acquisition des aptitudes requises pour une recherche documentaire, l’autre la rédaction d’analyses d’œuvres et de textes d’intention liés à une pratique personnelle.

années 2 et 3

Le travail des trois années conduisant au Diplôme National d’Art permet à l’étudiant de développer :

  • la connaissance et la compréhension des questionnements traversant la création artistique tant du point de vue théorique que du point de vue plastique,
  • l’expérimentation plastique à travers la diversité des médiums,
  • La connaissance du tissu professionnel à travers stages, rencontres avec intervenants extérieurs et projets en partenariats,
  • la capacité à relever, analyser et utiliser des éléments esthétiques et conceptuels en rapport avec son propre domaine de recherche,
  • la capacité à apprécier l’enjeu du travail, à le présenter et soutenir une argumentation raisonnée,
  • l’ouverture à un champ de recherche artistique susceptible d’être exploré dans un projet personnel et par une démarche requérant un fort degré d’autonomie.

2nd cycle

En 2nd cycle, les objectifs portent essentiellement sur la qualité professionnelle des productions et de leurs conditions de visibilité ainsi que sur l’intelligence d’une inscription artistique, historique et philosophique. Il s’agit de renforcer l’élaboration d’un parcours de pensée et de travail conduisant à l’autonomie complète de l’étudiant lors du passage du DNSEP. À ce stade, il devra être capable de développer une démarche autonome lui permettant d’intégrer des éléments nouveaux à sa recherche.

Au niveau du DNSEP sont requises les qualités suivantes :

  • capacité à réaliser des travaux plastiques témoignant d’une maîtrise de techniques et technologies acquises durant le cursus ;
  • connaissance et compréhension d’un domaine d’étude de niveau supérieur, inscrit dans un contexte de recherche, apportant la preuve de développement personnel et d’originalité ;
  • capacité à utiliser ces connaissances et cette compréhension de manière synthétique, dans un contexte élargi (sciences, espace social..) en relation avec le champ de l’art ;
  • capacité à articuler des éléments complexes, à formaliser des positionnements incluant une réflexion nuancée quant à la situation de l’artiste dans les domaines artistiques, sociaux, politiques ; capacité à mettre en forme et à communiquer ces réflexions et à les formuler de manière claire ;
  • développement des compétences nécessaires à la poursuite de recherches pouvant s’inscrire dans une démarche doctorale ;
  • capacité à connaître et valoriser ses savoirs et compétences dans les milieux professionnels.

Objectifs

L’option design graphique de l’isdaT propose un enseignement mettant en avant des attitudes expérimentales et critiques, associant papier, écran, typographie et espace public à travers la notion plus générale de design contextuel. Cette conception croise la nécessaire prise en compte du contexte social contemporain et interroge le champ d’application du design graphique et ses marges. 

Le parcours de l’étudiant·e s’articule autour de l’acquisition de compétences fondamentales dans les champs de l’édition, de l’image et du dessin, de la typographie, du dessin de caractères, de la signalétique, du web design et des langages de programmation. Par l’expérimentation des différents médiums et supports, cet enseignement aborde des enjeux de sens, de méthodologie du projet, de fonction, de production et de diffusion. Cet enseignement spécialisé est enrichi par des cours théoriques (culture générale, philosophie, cinéma, spectacle vivant, histoire de l’art et du design) et des cours de langue nécessaires à la formation de designers ouverts sur le monde.

Admission

Condition d'accès

en année 1

conditions d’accès au concours

L’admission en année 1 se fait par concours ouvert aux titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent. Le jury peut admettre, à titre exceptionnel, la candidature de non-bacheliers. Ces derniers doivent justifier d’une pratique personnelle affirmée et déposer une demande de dérogation auprès du directeur de l’établissement en contactant préalablement le secrétariat pédagogique. Les frais d’inscription au concours d’entrée s’élèvent à 50 euros.

le concours

Le concours d’entrée comporte plusieurs épreuves écrites : culture générale, épreuve de dessin, langue vivante et une épreuve orale de présentation d’un dossier de travaux personnels. Parmi les critères, sont retenus la motivation, les compétences artistiques, la réflexion théorique, l’ouverture sur le monde contemporain.

Pour l’épreuve de culture générale, d’une durée de 3 heures, coefficient 1, les candidats devront répondre à une question liée à des problématiques artistiques contemporaines. Les correcteurs apprécieront leurs capacités d’analyse sur le sujet donné.

L’épreuve plastique, d’une durée de 2 heures, consistera en un travail de dessin à partir d’un thème donné. Le papier est fourni par l’isdaT. Seules seront jugées les épreuves réalisées sur ce support. Les candidats devront apporter le matériel nécessaire pour cette épreuve : feutres, crayons de couleur, stylos à billes, crayons à papier (à l’exclusion de tout autre matériel). Ce travail, comportant de 1 à 4 feuilles, sera ensuite remis au jury qui procèdera à l’entretien avec les candidats. Son évaluation entrera dans l’appréciation globale de cet entretien.

L’épreuve de langue vivante (anglais ou espagnol), d’une durée de 1 heure, coefficient 0,5, consistera en une réflexion en langue étrangère sur une question artistique.

Lors de l’entretien avec le jury, d’une durée de 15 à 20 minutes, coefficient 2, les candidats devront présenter un dossier de travaux personnels (dessin, peinture, photographie, vidéo limitée à 3 minutes) témoignant de leur curiosité et de la diversité de leurs recherches artistiques. Ils devront être capables de justifier celle-ci de manière théorique. Au vu de ces différents éléments, auxquels s’ajoutera le travail réalisé lors de l’épreuve plastique, le jury appréciera la motivation et l’implication des candidats dans une recherche plastique et visuelle contemporaine.

en cours de cursus

conditions d’admission

Pour être recevables à l’admission en 1er cycle (semestres 3 et 5) ou en 2nd cycle (semestres 7 et 9) en option art, design graphique ou design, les candidats doivent justifier respectivement de 60, 120, 180 et 240 crédits européens :

1 – Obtenus en France dans le cadre d’un enseignement supérieur suivi :

  • dans un établissement d’enseignement supérieur public ;
  • dans un établissement d’enseignement privé, à la condition que cet établissement ait été reconnu par l’État ou que le cycle d’études suivi par le candidat dans le dit établissement soit sanctionné par un titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au même niveau ;

2 – Obtenus dans un autre État membre de l’Union Européenne ou dans un autre État dans le cadre d’études suivies dans un établissement d’enseignement supérieur appliquant les règles de l’Espace européen de l’enseignement supérieur. Une pratique de la langue française correspondant au niveau B2 du cadre commun de référence est requis pour l’entrée en années diplômantes. Pour les autres années, la maîtrise de la langue française est requise.

3 – Pour les diplômes obtenus hors de l’Union Européenne ou d’un État partie à l’accord sur l’Espace économique européen, ces derniers feront l’objet d’un contrôle de leur comparabilité avec les diplômes français.
Le CIEP et le Centre Enic-Naric France sont des organismes qui proposent, parmi leurs services, la reconnaissance d’un diplôme étranger en France (service payant).

commission d’admission

Après une présélection des dossiers, les candidats sont invités à un entretien oral avec un jury de professeurs devant lequel ils soutiennent leur démarche artistique et leur motivation à intégrer l’établissement. Les frais d’inscription à la commission d’admission s’élèvent à 50 euros.

frais de scolarité

Le montant des frais de scolarité pour l’année 2019-2020 s’élèvent à 400 euros (250 euros pour les boursiers). Plus d’informations sur les bourses, assurances et sécurité sociale.

Programme

Contenu de la formation

L’option design graphique de l’isdaT propose un enseignement mettant en avant des attitudes expérimentales et critiques, associant papier, écran, typographie et espace public à travers la notion plus générale de design contextuel. Cette conception croise la nécessaire prise en compte du contexte social contemporain et interroge le champ d’application du design graphique et ses marges.

Au cours du second cycle, en vue d’acquérir une autonomie technique, méthodologique et conceptuelle, les étudiants sont amenés à développer et à approfondir leur réflexion et leur production par la mise en perspective des acquis du premier cycle, à travers une approche prospective du design graphique.  Au semestre 7, le projet personnel développé par chaque étudiant est complété par des ateliers pratiques ou de recherche. L'atelier Trucs & Astuces se propose d'approfondir et de compléter les acquis techniques et méthodologiques du premier cycle. Les ateliers collectifs (LabBooks, Les communs), Genius Loci et Le club des lectures sont les lieux d'une initiation à la recherche autour de problématiques spécifiques au design graphique, transversales et interdisciplinaires.

Au-delà du temps pédagogique, il s’agit de former de futurs concepteurs autonomes aussi bien dans des contextes de commandes que de recherche, inscrits dans une pratique contemporaine du design graphique.

workshops

Les workshops sont autant de moments pédagogiques animés par la découverte de la pratique d'un designer, l’approfondissement de certains médiums ou l’ouverture à d'autres champs de la création, ainsi que la confrontation avec les langues étrangères et le vocabulaire spécifique dans ce domaine lors de l’invitation de concepteurs internationaux.

évaluation

Ajoutées aux séances de rendu propres à chaque cours, des évaluations semestrielles permettent de connaître la progression de chaque étudiant dans l'élaboration d'un territoire de recherche, la définition de son projet et sa concrétisation. Leur forme évolue en fonction des enjeux de chaque semestre entre un accrochage, un séminaire ou une discussion avec une collégiale d’enseignant et / ou un invité extérieur.

Tous les cours sont obligatoires et la participation et la présence sont pris en compte lors de l’évaluation.

tutorat et définition du territoire de recherche

Dès le semestre 7, à travers des rendez-vous individuels et collectifs, des séminaires, des ateliers et un travail d'écriture, les étudiants poursuivent une recherche personnelle autour d’un projet de fin de 2nd cycle.
Un atelier d’écriture, mené parallèlement aux différentes pratiques d’atelier, permet la mise en place des premières recherches. 

Dès le semestre 8, chaque étudiant est amené à choisir, en concertation avec ses professeurs, deux tuteurs pour l'accompagner dans une définition plus précise de son projet de diplôme. Un séminaire mené avec un intervenant permet d’ancrer le projet dans l’histoire du design graphique. 

Les semestres 9 et 10 sont entièrement consacrés au projet de DNSEP. Par des rendez-vous individuels et des séminaires, les étudiants sont accompagnés dans la définition et la production d'un projet plastique et l'écriture d'un mémoire. Ce mémoire doit lui permettre de se constitue les outils théoriques nécessaires à un ancrage pertinent de son projet dans sa thématique, son médium et les enjeux contemporains du design graphique. 

Au semestre 9, en complément de l'accompagnement du professeur d'écriture et du séminaire, chaque étudiant est amené à choisir un professeur praticien référent pour le développement, la conception et la réalisation de son projet de DNSEP.

mémoire et DNSEP

Dans le cadre du DNSEP, les étudiants produisent un mémoire dont la rédaction et la mise en forme commencent dès le semestre 8. Outil de la pensée critique, objet autonome prenant part aux recherches plastiques de l’étudiant, il est un espace d’écriture qui permet d’engager une réflexion sur la diversité des pratiques du design graphique, et témoigne ainsi de l’engagement de leur auteur dans les enjeux actuels de la culture du design. Le projet plastique mené pour le diplôme est une des facettes de cette réflexion qui permet, par les moyens du design graphique, d’interroger la mise en circulation de signes, images et textes édités par l’étudiant. Les formes de ce projet peuvent aller de l’imprimé à l’écran, de la création typographique à la confrontation à l’espace.

Stages

L’institut favorise les stages à l’étranger ou dans des structures professionnelles de haut niveau. Afin de financer les frais de voyage et de séjour en mobilité de stage Erasmus Plus, les étudiants peuvent obtenir une bourse issue de ce programme. Les stages en milieu professionnel permettent aux étudiants de confronter leurs acquisitions à la réalité du monde artistique : festivals, centres d’art, galeries, ateliers d’artistes, studio de designers graphiques, éditeurs, cabinet d’architectes, entreprises…

Par ailleurs, l’isdaT initie ou accompagne le développement de projets hors les murs d’étudiants dans différents contextes urbains, sociaux et professionnels.

échanges académiques internationaux

Résultat d’une longue tradition d’échanges, l’institut dispose d’un vaste réseau d’institutions partenaires. Il encourage fortement ses étudiants à y effectuer des séjours d’études durant l’année 4. Les étudiants peuvent bénéficier des bourses d’étude dans le cadre du programme Erasmus Plus de l’Union Européenne, de l’Office franco-allemand pour la jeunesse et de la Région Occitanie. Sur certaines destinations internationales bénéficiant de conventions, l’isdaT accompagne financièrement une partie du coût du voyage.

Et après ...

Perspectives professionnelles

La formation en école d’art, à la fois polyvalente et spécifique, favorise l’autonomie, la mobilité et la proximité avec les milieux professionnels. Conçu comme un laboratoire de recherche et d’expérimentation mais aussi de performance et d’excellence, ouvert sur les réalités artistiques contemporaines, l’isdaT vise à stimuler l’émergence de talents singuliers, à faire émerger des personnalités créatives pouvant mener des parcours différents au sein d’un large spectre de disciplines.

Une étude menée par l’Office de la Vie Étudiante sur la vie professionnelle des diplômés de l’isdaT 2009-2012 témoigne d’un taux élevé d’insertion entre 72% et 100% trente mois après l’obtention du DNSEP selon les options.

Les étudiants ayant obtenu le DNSEP design graphique peuvent travailler en tant que graphistes indépendants ou salariés en agence de communication, design, architecture ou webdesign, ou dans les services de graphisme presse (papier, écran) ; être directeur artistique ou de projets culturels ; être intégrés comme collaborateurs capables d’apporter une dimension créatrice personnelle dans les services communication, recherche et développement d’entreprises ou de collectivités territoriales. Ils exercent également en tant qu’enseignants en Lycée et dans l’enseignement supérieur en écoles d’art, par exemple. Ils sont formés également pour pouvoir poursuivre des études notamment des post diplômes internationaux ou des études doctorales.

Lieu(x) d'enseignement

Référencement RNCP

Voir la fiche RNCP