Architectures numériques

    En bref
  • Crédits ECTS : 13
  • Méthode d'enseignement : En présence

Présentation

Thématique et problématique
Posture épistémologique :
Le séminaire s'intéresse aux rapports complexes qu’entretiennent la forme et l'information dans le cadre de la conception architecturale, et dans le contexte des sciences et technologies de l’information et de la communication. Il tente de répondre aux interrogations que peut induire une telle rencontre, tout en se permettant d'en susciter de nouvelles.
L’infiltration insistante et insidieuse des technologies de l’information dans notre cadre de vie n'est pas sans provoquer l'émergence d'un nouveau type d'association entre technê (art) et logos (pensée) dans notre expérience et conception de la réalité.
Et cette infiltration pourrait alors nous dévoiler de nouveaux modes d'interaction entre le sensible et l'intelligible, modes se déclinant sur les permutations d'une triade Forme-Raison-Imaginaire.
Les activités de ce séminaire se développent dans le cadre de ce nouvel art de la raison.

Problématique générale :
L'architecture, dans sa configuration tangible ou virtuelle, a partie liée avec l’information et sa transmission (pour rappel, informer, du latin informare, signifie littéralement participer à la forme, et aussi, métaphoriquement, donner forme à la pensée, au raisonnement).
Décrire une forme est un élément fondamental du processus de conception en architecture : c'est l’opérateur qui schématise l’expérience spatiale.
L'acte de concevoir convoque une imbrication dynamique de la perception, du raisonnement et de l’action, et se révèle, sur le plan cognitif, particulièrement complexe.

Peut-on s'aider des nouvelles virtualités, des nouveaux rapports entre calcul et imaginaire, entre raison et rêve, pour parcourir, dans un cheminement original, les ténébreux méandres de ce processus ?
Comment traiter la question de l’espace architectural et de son appréhension dans un contexte qui tend, et joue, à superposer les images et les lieux ?
Comment investir la conception architecturale dans cette nouvelle dialectique qui informe notre expérience spatiale par des hybridations entre virtualité et matérialité ?

- Initier les étudiants aux différentes théories et technologies supportant la conception et réalisation d’architectures virtuelles, ainsi que celles utilisées pour le design par collaboration en ligne.

- Initier à la pratique du projet collaboratif à distance à travers la conception et la réalisation en ligne d’un projet d’architecture virtuelle. Cette architecture virtuelle est un espace 3D multi utilisateur et multifonctionnel qui doit être regardé comme un nouveau domaine d’enseignement et de pratique impliquant des questionnements, des enjeux et des défis originaux.

- Interroger les mutations apportées par l’infiltration progressive des science et technologies de la communication et de l'information dans les modes de pensée et de faire en architecture.

Deux temps forts :
*    Conception collaborative d’une architecture virtuelle :
La phase de conception collaborative, consiste en la réalisation d’une architecture virtuelle dans une pratique de projet en groupe à travers un travail collaboratif synchrone et asynchrone. La répartition de ressources matérielles et humaines dans un système d'encadrement local et distant, permet aux étudiants de profiter pleinement de divers types de cultures pédagogique, architecturale et informatique.

*    Le mémoire :
La rédaction du mémoire consiste en exercice méthodologique de réalisation d’un document numérique présentant la réflexion sur une problématique propre et reliée aux opérations de recherche et de conception mises en œuvre au cours des différentes phases. Il est rendu sur support numérique et papier et fait l’objet d’une soutenance orale.

Contenu explicité dans chaque fiche d'enseignement.....