Architecture, Territoire, Société

    En bref
  • Crédits ECTS : 13

Présentation

À l’articulation du territoire, de la ville et de la société se nouent des nouvelles problématiques architecturales. La crise de nos démocraties, la mondialisation, l’essor ou l’implosion des pays en voie de développement, la crise énergétique et écologique, le changement des modes de vie et les nouvelles perspectives sociétales… sont autant de phénomènes qui obligent à penser autrement l’architecture.
L’objectif de ce séminaire est de sensibiliser les étudiants à ces nouvelles problématiques qui posent la question de l’engagement de l’architecte dans la société en devenir.  En quoi la pensée de l’architecte peut-elle intéresser ceux qui militent en faveur du renouvellement social? Qu’est-ce que l’architecte peut-il apprendre des mouvements sociaux qui cherchent des alternatives à la mondialisation sous sa forme actuelle? Comment la pensée de l’architecture peut-elle favoriser l’expérimentation de nouveaux modes de production de l’espace à l’échelle urbaine et métropolitaine?
Ce séminaire se déroule en étroite relation avec l’axe de recherches « Histoire et territoires » du LRA de l’ENSA de Toulouse. À l’opposé des pédagogiques qui réduisent l’architecture à un style ou à une ingénierie constructive, il propose d’aborder l’espace dans ses dynamiques de formation (acteurs et processus, formes et typologies, outils et notions). Ces dynamiques seront étudiées tout le long des XXe et XXIe siècles : approche rétrospective (histoire de l’urbanisation et des théories urbaines) et prospective à la fois. L’objectif est, d’une part, de fournir aux étudiants un cadre théorique et critique pour concevoir le projet en rapport avec les différentes échelles spatiales et territoriales, et d’autre part, de les initier à la recherche, de les préparer à des post-diplômes en urbanisme et aménagement et au parcours doctoral consacré aux questions liant l’histoire de l’architecture à celles des territoires et des sociétés.